L'école des chiens
Education canine en douceur
Tél : 01 72 61 93 99 Téléphone Email

  Suivez-nous

Facebook   Twitter   LinkedIn
La transition alimentaire des chiens

Assurer la transition alimentaire chez le chien

Pourquoi réaliser une transition alimentaire avec son chien ?

Au cours de la vie de votre chien, vous êtes ou serez amenés à lui changer d’alimentation, que ce soit pour passer sur des croquettes spéciales chien adulte ou senior, pour améliorer la qualité des croquettes, passer à la ration ménagère ou au BARF ou bien car votre chien est malade et nécessite une alimentation spécifique.

Peu importe les cas que vous rencontrez, il est important de réaliser une bonne transition alimentaire afin de limiter les problèmes gastriques et intestinaux.

En effet, le temps d’adaptation de la flore intestinale est plus long chez les animaux que chez les humains, car les animaux de compagnie sont généralement habitués à se nourrir d’une même variété de nourriture. L’appareil digestif des animaux, notamment des chiens, fabrique une enzyme spécifique qui est destinée à digérer un type d’aliment. Tout changement entraine donc le changement de l’enzyme, qui doit se réaliser progressivement.

La transition alimentaire est donc une étape fondamentale pour le bien être de votre animal et empêcher l’apparition de problèmes de santé.

Comment réaliser la transition alimentaire avec son chien ?

Il existe de nombreuses informations concernant la transition alimentaire, certains recommandent une transition qui dure un mois et d’autres une transition rapide d’une seule semaine.

Chez Canibest, nous suivons les conseils des vétérinaires qui prescrivent une transition alimentaire de 2 semaines. Cette durée est suffisante pour permettre à la flore intestinale de ne pas être déséquilibrée et ainsi de s’adapter au changement.

  • La 1ère semaine : vous donnez à votre chien 30% de la nouvelle nourriture et 70% de l’ancienne nourriture.
  • La 2ème semaine : vous inversez les pourcentages, soit 70% de la nouvelle nourriture et 30% de l’ancienne nourriture.
  • La 3ème semaine : vous pouvez donner à votre chien 100% de sa nouvelle alimentation.

Pour les chiens sensibles, vous pouvez réaliser la transition sur 1 mois en doublant les durées. Soit les deux premières semaines avec 30% de la nouvelle alimentation et 70% de l’ancienne alimentation puis deux autres semaines avec 70% de la nouvelle alimentation et 30% avec l’ancienne alimentation. Votre chien pourra manger 100% de sa nouvelle alimentation au bout de la 5ème semaine.

Lors de cette transition alimentaire vous pouvez également utiliser des probiotiques alimentaires, qui contiennent des bactéries et des levures, qui ont pour objectif d’actionner les bactéries qui sont dans l’intestin de votre animal et ainsi faciliter la digestion du nouvel aliment. La présence de certains probiotiques peuvent également stimuler les chiens difficiles lors de l’introduction de la nouvelle alimentation en renforçant l’appétence de la ration.

Si vous souhaitez changer totalement l’alimentation de votre chien, c’est-à-dire passer des croquettes à la ration ménagère, au BARF, ou inversement, il ne faut pas mélanger les différentes alimentations. Les repas doivent être distincts les uns des autres, tout en respectant les pourcentages car les temps de digestion sont différents.

L'importance de choisir des aliments de qualité ?

En tant que maître avisé, vous êtes responsable du choix de la bonne nourriture pour votre animal de compagnie. Quel que soit votre choix d'aliments (croquettes, pâtée, nourriture maison, BARF, vegan...), vous devez surtout choisir des aliments de bonne qualité, préparés à base d'ingrédients sains et naturels.

Tout le monde n'a pas forcément l'envie, le temps ou les compétences pour préparer des bons petits plats faits maison. Nous conseillons des lors, pour éviter les erreurs ou les changements réguliers et sans transition, d'opter pour des croquettes de qualité Premium, avec un taux de protéines élevé, sans céréales évidement (blé, mais, riz...).

livraison à domicile de croquettes pour chiens

Quels sont les risques de l'absence de transition alimentaire avec son chien ?

Si vous décidez de ne pas réaliser de transition alimentaire, vous risquez de vous heurter à des problèmes de santé avec votre chien, notamment :

  • L’apparition de diarrhées et de vomissements.

En effet, l’absence de transition alimentaire empêche l’assimilation de la nourriture par la flore intestinale, les aliments qui sont ainsi non reconnus par l’enzyme sont dirigé vers le gros intestin, ils récupèrent l’eau du colon et sont expulsés sous forme de selles molles ou de diarrhées. Cela peut également se produire dans le sens inverse, lorsque l’enzyme ne reconnait pas les aliments, ceux-ci peuvent également être expulsés sous forme de vomissements.

  • L’intolérance alimentaire.

Effectivement, si une transition est inexistante ou trop rapide, la flore intestinale est déséquilibrée. Ce déséquilibre engendre l’altération de la paroi de l’intestin qui devient poreuse et empêche une bonne digestion, notamment des protéines animales. Cela est à l’origine des intolérances alimentaires chez le chien particulièrement les intolérances au gluten ou bien à un type précis de viande.

  • Le refus de s’alimenter.

Un changement brutal d’alimentation peut frustrer le chien et l’empêcher de s’alimenter correctement. Pour empêcher ce problème seul le mise en place d’une transition alimentaire est recommandé, pour aider ce blocage vous pouvez également humidifier légèrement les croquettes pour y faire ressortir les saveurs et les odeurs qui intéresseront plus votre chien.

Si vous rencontrez des problèmes lors de la transition alimentaire de votre chien n’hésitez pas à contacter votre éducateur canin CANIBEST ou bien votre vétérinaire.