Le petit epagneul de Munster (ou petit munsterlander)

Origines :

Autour de la ville de Munster, en Allemagne peu après 1900 quelques utilisateurs ont commencé à faire de l'élevage en lignée, pour fixer les qualités de base de cette race qui voyait le jour. Le standard de la race fut déposé en 1921 pour ce petit chien d'arrêt polyvalent aux immenses qualités, sélectionné par des allemands, donc efficacement. La race est devenue très à la mode depuis une grosse décennie, mais elle est utilisée chez nous depuis longtemps, dans l'est et le nord du pays, Alsace - Lorraine. Pour ses qualités de polyvalence à la chasse, permettant à son propriétaire avec le même chien de chasser le petit gibier au chien d’arrêt, le grand gibier dans la traque, le gibier d’eau comme chien de rapport haut de gamme, et même en tant que vrai chien de recherche au sang.

Cette race comme la plupart des races allemandes est d'une extrême polyvalence en action de chasse. Ce vrai chien d' arrêt possède aussi dans son patrimoine génétique l'aptitude criant nécessairement développée (le « Spurlaut » des allemands ) , celle qui lui permet aussi bien de mener pendant quelques minutes au démarrage pour son patron un lapin ou un lièvre , un chevreuil ou un sanglier que de faire un vrai chien de traque très pratique parce que de retour rapide . Son origine allemande a permis le maintien de cette extraordinaire polyvalence, contrôlée dans le pays d'origine par des épreuves de travail adaptées.

Caractéristiques physiques :

Le munster est un épagneul de taille moyenne, les mâles doivent faire de 52 à 56 centimètres, les femelles plus petites de 50 à 54, tolérance de 2 centimètres non comprise. Pour un poids moyen autour de 20 kilos ...

La robe est bicolore blanche et marron, parfois rouannée ou mouchetée avec la tête marron, le poil est lisse ou légèrement ondulé couché sur le corps, imperméable et protégeant le chien contre les intempéries, la végétation et les blessures. L'arrière des pattes avant et arrière  sont plus ou moins frangés ainsi que la queue dont il est bon qu'elle soit blanche.

Le toilettage du petit munsterlander :

Au retour de la chasse selon le biotope un brossage peut s’avérer nécessaire si votre chien vit à la maison avec vous, ce qui est le mieux. Mais l'entretien est en général sans problème particulier.

Caractère :

C'est celui d'un épagneul, proche du maitre et en souci de bien faire, en recherche de contact plus que les braques qui donne toute sa saveur si particulière aux munsters. Il apprend vite, comprend vite et si son patron lui donne l'occasion de le faire il se régale. Peut facilement devenir le chien de la maison, de la famille, se fera oublier bien plus facilement qu'un braque.

Santé :

Pas de problème particulier , jamais malade même en vivant au chenil ...

Principales qualités de la race :

Chien d'arrêt allemand, donc polyvalent, par nature.
Permettant de  chasser le petit gibier donc, arrêteur " piquet " naturellement, mais aussi Spurlaut, devant donner de la voix sur le gibier à poil. Pas seulement à vue, mais aussi sur le frais. Le lapin ou le lièvre arrêté qui se fait accompagner de façon sonore sur plusieurs centaines de mètres, c'est normal chez le munster ... Chien de rapport d’instinct, comme beaucoup de races allemandes, votre munster ne supportera pas de laisser un oiseau désailé que ce soit au milieu de la rivière ou des épines.

Les qualités précédemment énumérées sont bien sur exploitables au grand gibier. Ces chiens font d'excellents chiens de traque, trouveurs qui arrêtent les sangliers ou les cervidés petits et grands, les jappent au ferme quand ils les voient ou les entendent, les accompagnent 5 minutes pendant lesquelles ils leur font faire  souvent un kilomètre, donc leur font sauter la ligne, les font tirer ...

Il possède un instinct de prédation très élevé mais comprend vite, tout. Susceptible de prendre, d'attraper le gibier à poil qui ne file pas assez vite parce que blessé ou maladroit. Très grande aptitude à l'éducation dans tous les domaines. Limite " pot de colle «, en perpétuelle demande de compréhension. Peut être utilisé au petit et au grand gibier sans travail spécial. 

Ses principaux défauts :

Celles de ses qualités, être perpétuellement en souci de son maître, ne pas aimer s'en éloigner longtemps.

Le dressage à la chasse du petit munsterlander :

Elle se fait toute seule si vous sortez votre chien régulièrement et si vous lui montrez des animaux. Commencer par le petit gibier, arrêt rapport, les deux viendront naturellement avec les sorties et le jeu. Le munster mis au grand gibier exclusivement développera ses qualités d’arrêteur dès qu'il en aura l’occasion.

Le petit épagneul de munster chasse d'instinct mais le mieux pour son propriétaire est de ne pas se borner à lui laisser exploiter ses qualités naturelles mais de lui apprendre le plus de choses possible. Ils adorent ça, sont demandeurs

Source : Elevage de la dent dure

Trouvez un éleveur de munsterlander dans notre annuaire canin