L'école des chiens
Education canine en douceur
Tél : 01 72 61 93 99 Téléphone Email

  Suivez-nous

Facebook   Twitter   LinkedIn

Le Bouvier australien

Origines :

Le Bouvier Australien est une race créée par les éleveurs de bovins australiens au début du 19ème siècle.
Ces chiens étaient de couleur bleue et se dénomment alors “Heeler” (talonneur). Ils ressemblaient à des collies à poil court. Les cow boys travaillaient aussi avec des  “Smithfield” race aujourd’hui disparue et ils croisèrent ces 2 races. Vers 1830, pour donner plus d’endurance à leurs chiens, 2 éleveurs australiens croisent leurs chiens avec des Dingos (chien sauvage d’Australie). Vers 1890 ces chiens suscitent le plus grand intérêt des exploitants.Mais comme les “Blue Heeler” et les “Red Heeler” étaient ,avec l’apport de Dingos, devenus trop mordants, on introduisit alors du Kelpie (chien de Berger Australien) et enfin du Dalmatien pour son amour des chevaux, son endurance et son instinct protecteur.
Le 1er Standard de la race fut rédigé en 1897 sous le nom de AUSTRALIAN CATTLE DOG. Ce Standard est accepté en 1903; il y est indiqué que l’ACD doit ressembler à un petit Dingo trapu. En 1963, le Standard de l’Australian Cattle Dog est revu et corrigé par l’ANCK : le Bouvier Australien doit désormais être robuste, de taille moyenne, bâti pour le travail, dégageant une impression de force et de puissance sans être lourdaud.

Caractéristiques physiques :

Le Bouvier Australien est un chien de taille moyenne de 46 à 51 cm pour les mâles et de 43 à 48 cm pour les femelles. Son aspect général est celui d’un chien de travail, fort et compact; sa substance, sa puissance, l’équilibre de ses formes et la qualité de ses muscles doivent lui donner une grande agilité, force, et endurance. L’Australian Cattle Dog devant pouvoir faire le travail de 4 hommes à cheval.
Deux spécificités  au Bouvier Australien : 1- les oreilles qui doivent être écartées et s’inclinant vers l’extérieur (c’est à dire légèrement divergentes). 2- Au trot, les pieds se rapprochent au niveau du sol, à mesure que la  vitesse augmente; ceci leur permettant de trotter sur de longues distances sans se fatiguer.

Couleurs, 6 variétés de robes : Even Blue, Even Red, Blue speckeld, Red speckeld, Blue mottled, Red mottled.

Caractère :

Le Bouvier Australien est un chien constamment en éveil, alerte, au fort mental, audacieux et très courageux. Il a donc un besoin intense de se dépenser physiquement. Doté d’une extrême intelligence, il prend un réel plaisir à tout apprentissage. Son maître devra arriver à s’en faire un “complice” et non son “subordonné”. On le fait obéir avec calme et délicatesse. Dans son registre comportemental, il garde un côté “Dingo”; que ce soit dans sa brutalité ou dans son sens de la hiérarchie. Cependant, il est parfaitement maître de ses gestes qui sont d’une grande adresse et peuvent être d’une grande douceur.
Qu’il soit mâle ou femelle, il est dominant avec ses congénères. La socialisation doit donc être très soignée et devrait être commencée à l’élevage. C’est un chien loyal, très protecteur. Il demande à être traité avec respect.

Santé :

Le Bouvier Australien est très résistant. Cependant, il est sujet à certaines tares. D’où l’importance d’adopter un chiot ayant été testé PEA (audition) et d’obtenir de l’éleveur ou le naisseur les certificats : 1-PRA (Atrophie Progressive de la Rétine), – 2 NCL (Neuronal Ceroid Lipofuscinoze) des 2 parents. Il est bien entendu que tous les Bouviers Australiens devraient être testés pour la dysplasie des hanches et des coudes.

Principales qualités :

Le Bouvier Australien possède une concentration remarquable et accepte la tâche demandée quelque soit la difficulté.
Son dévouement est proverbial et il est prêt à sacrifier sa vie pour les siens.
Il est affectueux et désireux de plaire.
Il demande peu de soin mais beaucoup d’amour.

Principaux défauts :

Quelque peu trop téméraire avec une forte détermination.
Facilement agressif, s’il est mal traité.
Les femelles deviennent souvent plus exclusives et réactives lorsqu’elles ont connu la maternité.
Tellement proche de son maître qu’il en devient un “chien-glue”

Source : Yolande de Radiguès – Du Yeo

Trouvez un éleveur de bouvier australien dans notre annuaire canin