L'école des chiens
Education canine en douceur
Tél : 01 72 61 93 99 Téléphone Email

  Suivez-nous

Facebook   Twitter   LinkedIn
Éduquer un chien à marcher en laisse sans tirer

Éduquer un chien à marcher en laisse sans tirer

Pourquoi apprendre au chien à marcher au pied ?

Beaucoup de maîtres laissent leur chien marcher 4 ou 5 mètres devant eux. Les laisses à enrouleur permettent de donner plus de liberté au chien (qui va donc pouvoir priver son maître de la sienne...)

Cela peut paraître sympathique pour un petit chien, peu puissant. Mais la situation peut vite dégénérer si votre bouvier bernois ou votre dogue allemand décide de traverser la rue pour aller voir une jolie petite femelle. Aucun maître ne pourra alors retenir son chien bien longtemps si celui-ci est habitué à lui faire subir ses pulsions.

Même un petit chien pourra rendre une ballade désagréable s'il décide de renifler systématiquement chaque poteau, de faire ses besoins sur chaque arbre ou de continuellement passer de droite à gauche en vous coupant la route ou en vous faisant tomber.

L'apprentissage de la marche en laisse est également l'étape nécessaire à l'apprentissage de la marche sans laisse. Sinon vous risqueriez de provoquer accidents de la route, bagarres, fugues, etc...

Lorsque nos enfants sont jeunes, nous les tenons tous par la main, pour leur sécurité. Néanmoins nous n'accepterions pas qu'ils nous tirent par la main pour nous emmener où ils le souhaitent. Pourquoi donc l'accepter de la part de nos chiens ?

N'utilisez pas de collier étrangleur !

De nombreux clubs canins ou dresseurs issus de l'armée utilisent des colliers chainettes ou "colliers de dressage" pour "casser" le chien.

Ce n'est pas une bonne méthode.

  • Il y a une façon très précise d'utiliser ce type de colliers et peu de gens la connaissent (beaucoup s'en servent à l'envers ou ne savent même pas l'attacher).
  • Ces colliers ne sont pas respectueux du chien et font partie de l'arsenal préhistorique de l’éducation canine, avec le martinet, le collier anti-aboiements et le collier électrique. Ils créent de la douleur, des blessures parfois sur la trachée ou les vertèbres du chien.
  • Le collier étrangleur exerce une contrainte sue le chien. Il ne comprendra pas que son rôle social est de marcher derrière vous mais comprendra juste que s'il marche devant, vous lui ferez mal... Il va donc développer de la frustration qui risquera de déboucher sur des troubles du comportement (agressivité, fugue...)

Placez le chien à gauche

C'est une norme très répandue dans le monde de la cynophilie. La grande majorité des techniques de dressage proviennent des policiers, des militaires et des chasseurs. La main droite était donc réservée à l'usage de l'arme.

Nous avons conservé cette habitude pour faciliter les croisements entre deux maîtres. Si tout le monde tient son chien à gauche, en croisant un autre propriétaire de chien, vous serez tous deux placés entre les chiens, sécurisant donc la rencontre et limitant les risques de bagarre.

Placer le chien à gauche vous permettra également de conserver la main droite pour serez la main de vos amis, porter des paquets, téléphoner et bien sur récompenser votre chien à l'aide votre main directrice.

Utilisez une laisse pour chien adaptée

Utilisez une laisse pour chiens longue et légère. Plus elle sera courte et plus votre chien sera tenté de tirer dessus. C'est ce qu'on appelle le réflexe d'opposition. Plus vous tirerez et plus il tirera de l'autre côté.

N'utilisez pas de laisse à enrouleur ni de laisse élastique ou de laisse-lasso.

Gardez toujours la laisse détendue. Ne l'enroulez pas autour de votre main. Gardez plutôt le reste de la longueur dans votre main droite afin de pouvoir moduler la distance.

Adoptez la bonne démarche :

Pour faire obéir un chien, il faut marcher doucement !

Rappelez-vous que c'est une promenade. Plus vous marcherez vite, plus vous augmenterez le stress ou l'excitation du chien et plus il aura de mal à restreindre ses pulsions. Une fois que le chien saura marcher à votre pied, vous pourrez trottiner puis courir.

Changez régulièrement le circuit de vos promenades. Si vous suivez toujours le même chemin, votre chien finira par penser que c'est lui qui a déterminé la route à suivre. Un problème pourrait également se poser si vous souhaitez un jour changer de destination.

Si vous sentez votre chien partir dans une direction, choisissez systématiquement la direction opposée.

Si vous sentez votre chien accélérer, ralentissez. S'il ralentit, accélérez. Prenez-le toujours à contre-pied.

Comment apprendre au chien à marcher au pied ?

Il existe de très nombreuses méthodes, certaines plus sympathiques que d'autres. Chacune vise un certain type de chien. Toutes peuvent être alternées en fonction de l'évolution du chien et de son humeur.

La friandise sur le côté :

  • Marchez avec de la nourriture bien visible dans la main ou le long du pli du pantalon. Le chien, guidé par sa gourmandise, va rester au plus près de cette friandise.
  • Tous les 5 ou 10 mètres, donnez-lui la récompense en le félicitant d'un "Good boy !" ou "Bravo !"

Très vite le chien va comprendre qu'il est de son intérêt de marcher à coté de vous.

C'est une très bonne méthode mais qui doit être utilisée dès le plus jeune âge en phase d'éducation. C'est peu efficace avec un chien déjà adulte qui tire sur sa laisse. La police utilise cette méthode mais avec un jouet plutôt que de la nourriture.

Le "stop and start" :

  • Arrêtez-vous dès que le chien vous double, sanctionnez le d'un "Non !"
  • Vous pouvez alors l'asseoir, lui faire exécuter une marche arrière, ou partir dans une autre direction. Le but est de montrer au chien qu'il ne pourra pas vous imposer ses caprices.

C'est une technique réservée aux jeunes chiens également.

Le couloir :

  • Marchez le long d'un mur et placez le chien entre vous et le mur. Laissez-lui juste la place de passer la tête.
  • S'il tente de vous doubler, sanctionnez le d'un "Non !" et bloquez-le avec le genou, sans jamais lui faire mal.
  • Au fur et à mesure, augmentez la distance entre vous et le mur afin d'augmenter la difficulté.
  • Effectuez ensuite des changements de rythme, le chien aura du mal à ne pas vous doublez mais devra s'adapter.
  • Si le chien ne tombe pas dans le piège et reste derrière vous, félicitez-le avec la récompense que vous avez choisie.

C'est une technique qui vise plutôt les chiens adultes et déjà habitués à tirer.

Commencez ces exercices dans un endroit calme, sans sollicitations extérieures. Au fur et à mesure, intégrer des difficultés (congénères, bruits, enfants...) et changer de lieu (la rue, les parcs, le bord des routes)

Si vous n'y arrivez pas, contactez notre standard, un éducateur canin comportementaliste viendra à domicile pour vous aider à apprendre à votre chien à marcher à vos côtés sans tirer sur sa laisse.