L'école des chiens
Education canine en douceur
Tél : 01 72 61 93 99 Téléphone Email

  Suivez-nous

Facebook   Twitter   LinkedIn
Un chien fan de l'équipe de foot de Strasbourg

Un chien fan de l'équipe de foot de Strasbourg

L’histoire débute il y a deux ans, la famille Demir est alors tranquillement en train de regarder la télévision. Ce soir-là c’est un film émouvant mettant en scène un chien qu’il y a à l’antenne : Hatchi. Tellement émouvant que cela a donné envie au père de famille, Omer d’adopter un chien et cela bien qu’il en a toujours eu une peur bleue.

C’est le lendemain en parcourant les annonces sur Le Bon coin, qu’une leur saute aux yeux : «  Vend Husky nommé Hatchi ». Il n’en fallu pas plus pour que la famille ramène ce jeune Husky à la maison. Ce fût un changement radical pour Omer qui n’avait jamais eu de chien jusqu’à présent. D’ailleurs, il explique lui-même à France 3 Alsace qu’au début ce ne fût pas simple pour créer une relation avec son chien : « Pendant deux mois ça a été l'horreur, il était complètement amorphe. C'est simple : il restait dans son coin. »

C’est seulement lorsque Omer a ramené un ballon qu’ Hatchi s’est mis à jouer avec, au plus grand plaisir de son maitre. Omer atteste que c’est à partir de ce moment qu’ils sont devenu : «  les meilleurs amis du monde ». Il poursuit : « Il a pété un câble avec le ballon. Moi ça m'arrange, je n'ai pas de fils. Mes deux filles n’aiment pas ça et ma femme est carrément anti-foot. Hatchi c'est comme un fils, voilà. Au moins j'ai quelqu'un avec qui regarder les matchs »

Il assure même à France 3 région Alsace que son compagnon regarde la télé et qu’il pousse même des cris de loup lorsque Strasbourg marque un but. Même si Omer avoue qu’il lui a fallu une bonne éducation avant d’arriver à ce résultat : « Quand le Racing marque il fait le loup. Bon d'accord je l'aide un peu, je lui fais un petit signe. On a répété ça 10, 15 fois. C'est du boulot mais ça a marché. »

Il paraissait donc évident à Omer qu’Hatchi devait se rendre au stade de la Meino. Des amis à lui travaillant aux espaces verts de la ville de Strasbourg les ont donc fait entrer discrètement dans l’enceinte : « Je m'en souviens c'était deux jours avant la montée en Ligue 1 contre Dijon. On était comme des fous » précise Omer. En revanche on ne saura pas si Hatchi aura marqué son territoire sur la pelouse de la Meino.

Hatchi n’assiste pas seulement aux matchs du RC Strasbourg Alsace mais aussi à ceux de son maitre qui joue en division amateur. Il reste sage à regarder son maitre pendant l’intégralité de la rencontre. Pour récompenser son comportement exemplaire, il lui a construit non pas une niche, mais un club-house au fond du jardin : « Je me suis ruiné, c'est un palace. Les murs sont tapissés de photos des joueurs du Racing. »

L’objectif ultime est bien-sûr d’emmener Hatchi voir un match en direct au stade de la Meino : « Moi mon rêve c'est de l'emmener voir un match. En vrai. Un jour où il y aura de la neige. Il adore la neige. Il pourrait venir hurler dans le stade avant la rencontre » commente Omer. Pour l’instant, et bien qu’il ait activé son réseau, il n’a toujours pas eu d’accord pour emmener son chien au stade en période de Match.

Enfin, lors du passage d’Emmanuel Macron à St-Dié-des-Vosges (88), Omer est allé parler de son chien au président pour le sensibiliser sur la cause animal. Il a même proposé d’organiser un rencontre entre Hatchi et Némo le chien présidentiel. Le président a poliment décliné l’invitation tout en éclatant de rire.

Pour Omer, il ne manque plus qu’à Hatchi une copine, il l’a d’ailleurs inscrit sur un site de rencontre : « Je vois bien qu'il a envie de partir en chasse. Je l'ai même inscrit sur Badoo ».

Si vous souhaitez avoir un chien aussi passionné de sport et de sports canins que Hatchi n'hésitez pas à contacter Lionel, notre éducateur canin sur Strasbourg et ses alentours.