L'école des chiens
Education canine en douceur
Tél : 01 72 61 93 99 Téléphone Email

  Suivez-nous

Facebook   Twitter   LinkedIn
Au secours des chiens de Tchernobyl...

Au secours des chiens de Tchernobyl...

En 1986, la ville de Tchernobyl fût le théâtre de la plus grande catastrophe nucléaire de XX ème siècle. Aujourd'hui seuls les ouvriers venant nettoyer les dégâts, causés par l'accident nucléaire, sont présents sur les lieux. Ces derniers croisent tous les jours des centaines de chiens sauvages descendants certainement de chiens abandonnés ou orphelins au moment de la catastrophe.

Ils seraient plus d'un millier, selon les estimations et s'ils arrivent à survivre c'est bien grâce à l'apport en nourriture de ces ouvriers. Il faut dire que les conditions de vie sont très difficiles pour ces canidés, pour la plupart ils décèdent avant d'avoir atteint les quatre ans.

Ce n'est pas tellement les radiations qui causent la mort de ces animaux, mais plutôt les températures, comme l'explique Lucas Hixson, radiologue spécialiste de Tchernobyl : « Leur principale menace n'est pas le rayonnement. C'est les températures glaciales. Ceux qui survivent à l'hiver doivent affronter des prédateurs comme les loups et les sangliers qui courent librement dans la zone d'exclusion?».

C'est en faisant ce constat que Lucas Hixson a décidé de collaborer à la création de l'association The Clean Futures Fund et de lancer un programme pour protéger et faire adopter ces chiens. C'est donc une quinzaine de chiens qui sont arrivés à New York au début du mois de juillet pour être présentés à leur future famille adoptive.

Bien évidemment des précautions ont été prises avant que les chiens ne débarquent dans leur nouveau foyer. En effet, la poussière radioactive a été éliminée et les chiens ont subi des examens approfondis afin d'être certain qu'ils ne représentaient aucun danger. Enfin, par sécurité, tous les chiens sont castrés et stérilisés afin de ne pas transmettre leurs gênes.

Lucas Hixson co-fondateur du projet a lui adopté Dvaa ( « deux » en Russe) : « Elle a cette personnalité vraiment belle et curieuse? ».  Il poursuit et conclu par de très belles paroles : « il est très difficile de comprendre combien les animaux peuvent signifier pour vous, combien ils peuvent vous fournir. C’est une relation symbiotique incroyable. Ces chiens sont comme n’importe quel autre chiot. Ils aiment l’attention. Ils ont besoin d’amour.

Espérons donc qu’il réussisse la mission qu’il s’est fixée et que ces chiens retrouvent un foyer plein d’amour.?