6 minutes : c’est le temps qu’un chien peut survivre en pleine chaleur

6 minutes : c’est le temps qu’un chien peut survivre en pleine chaleur

Que ce soit en Europe ou en Amérique du Nord une vague de chaleur s’est installée. Et même si pour certains, chaleur rime avec plage et cocktails pour nos amis les canidés c’est souvent beaucoup moins ludique. En effet, on lit de plus en plus d’articles à propos de chiens sauvés in-extremis de la fournaise du véhicule de leur maitre.

Néanmoins, ces histoires ne se finissent pas toujours de façon positive. C’est ainsi qu’en Alaska, en Alabama et à New York, un pitbull et trois rottweilers sont décédés suite à une exposition trop longue à la chaleur. De nombreuses campagnes de prévention sont mises en place par des associations de protection animale, notamment avec le slogan : «  il suffit seulement de 6 minutes ».

Malgré cela, les gens continue à laisser leur chien dans leur voiture, en pleine chaleur. Entre 2009 et 2018 la RSPCA (Société Britannique de prévention contre la cruauté animale) recense au pays de Galles et en Angleterre près de 65 000 incidents dus à une exposition d’un chien à une trop forte chaleur. En seulement une semaine (entre le 25 Juin et le 1erJuillet 2018) l’association a reçu 1123 appels pour signaler une exposition trop importante d’un chien à la chaleur. Dans 90% des cas ces signalements se déroulent dans l’habitacle d’un véhicule.

On peut supposer que ces négligences sont dues à la mauvaise connaissance du corps et de la santé du chien. En effet, si un chien atteint les 41°C de température, il risque une crise cardiaque avec seulement 50% de chance d’y survivre. Certaines races sont encore plus exposées à ce phénomène que d’autres notamment les grands chiens et ceux avec un petit visage comme les boxers ou les bouledogues. Ce qu’il faut savoir c’est qu’il n’y a pas besoin d’une chaleur extrême pour que cela se produise. Une température de 22°C en extérieure peut facilement faire atteindre la température intérieure de votre voiture à 47°C en une heure.

Lorsqu’un chien commence à être en surchauffe, il va refroidir son corps en augmentant sa fréquence cardiaque, en ouvrant ses capillaires cutanés ou à travers les membranes muqueuses de sa bouche et son nez. Cependant contrairement aux humains les chiens ne peuvent pas transpirer et plus la température de leurs corps augmente plus leurs fonctions corporelles se détériorent. Les chiens entrent alors dans un cercle vicieux où leur température augmente sans que leur corps ne puisse faire son travail. Plus leur température augmente plus leur rythme cardiaque s’emballe, le cœur ne fait donc plus son travail, les autres organes ne sont plus alimentés en sang et ils commencent à défaillir.

Au moment où la température du chien atteint les 44°C, la circulation du sang sera quasiment inexistante, ce qui provoquera une insuffisance rénale, un manque d’oxygène dans le cerveau et une hémorragie interne. Et même si vous arrivez à le sauver à ce moment-là, il aura subi des dommages irréversibles au cerveau, pouvant entrainer un changement de personnalité et de pertes de perceptions sensorielles et cognitives.

Un coup de chaud chez un chien peut être provoqué par le fait de rester dans un endroit chaud trop longtemps mais aussi de pratiquer de l’exercice trop intensif avec une température trop élevée. Ainsi, il est important que pendant les vagues de chaleur vous gardiez votre chien dans un endroit frais, aéré et avec de l’eau à disposition.

Évitez de sortir votre chien aux heures les plus chaudes, ce qui lui évitera aussi de se bruler les coussinets en marchant sur du bitume brûlant (on rappelle que si vous ne pouvez pas toucher le sol avec votre main, il est trop chaud pour que votre chien puisse y marcher). Si vous constatez des signes de surchauffe chez votre chien (halètement, forte respiration, se lèche les flancs…), recouvrez son dos d’une serviette mouillée. Si vous pensez qu’il souffre d’un coup de chaleur appelez un vétérinaire en urgence. Enfin si vous voyez un chien enfermer dans une voiture n’hésitez à prévenir la police et à sauver une vie, car n’oubliez pas il suffit seulement de six minutes…