L'école des chiens
Education canine en douceur
Tél : 01 72 61 93 99 Téléphone Email

  Suivez-nous

Facebook   Twitter   LinkedIn
Les précautions à prendre lorsque vous allez courir avec votre chien.

Les précautions à prendre lorsque vous allez courir avec votre chien.

Il est vrai que lorsque l’on adopte un chien nous faisons tout pour qu’il ait une hygiène de vie irréprochable, et cela passe par une bonne éducation  et une activité physique régulière.

Il est néanmoins important de respecter certaines règles afin de ne pas épuiser ou blesser votre chien. En effet, lorsqu’un chiot est encore tout jeune, la croissance de ses os en est à un stade très peu avancé.

Comme le souligne Adrienne Farricelli, une ancienne vétérinaire, avec l’âge, certaines parties des os développent du cartilage et deviennent plus solides. Ainsi, si un chiot répète des exercices trop intensifs, comme de longues courses sur une surface instable telle que les pavés, il risque de contracter des blessures sur le long terme.

Selon Heather Loenseur vétérinaire en chef à l’Association Américaine des Hopitaux pour Animaux, le développement des os d’un chien arrive à maturation aux alentours des 9 mois. Pour autant, il n’est pas conseillé de ne faire aucune activité physique avec un chien de moins de 9 mois. Ce qui importe c’est de ne pas lui imposer plus de 1,5km de course consécutive, tout en évitant les surfaces instables.

Toutes les races sont différentes, et leur os arrivent à maturation à des périodes différentes. Sharon Wirant comportementaliste canin précise que : «  cela peut varier en fonction de la race et de la taille du chien. ». Les os des petits chiens tels que le Jack Russel arrivent plus vite à maturité et donc, il serait possible de commencer une activité intensive un peu plus tôt.

Mais il serait naïf de croire qu’à partir de 9 mois un chien peut courir un marathon. Comme les humains les chiens ont besoin d’un entrainement pour pouvoir gagner en muscles et en endurance et ainsi éviter de sérieuses blessures.

S’il est vrai que la capacité d’un chien âgé à courir sur des surface instables est accrue, en le faisant il risquerait de nombreux problèmes articulaires. Il est donc préférable d’emmener votre chien se défouler dans un espace ouvert où il pourra courir librement.

C’est Chris Frye professeur en médecine du sport à l’Hôpital pour animaux de l’université de Cornell qui explique que : «  les chiens courent à coté de leurs maitres et sont forcés de se déplacer au même rythme qu’eux ». Lorsqu’un chien n’a pas de laisse, ça lui permet de ralentir ou même de se reposer. Si malgré cela vous opter pour courir avec votre chien en laisse, gardez en permanence un œil sur l’état de fatigue de votre chien.

Michael San Filippo, porte-parole l’association Américaine des vétérinaires rappel que : « votre chien limite généralement son activité lorsqu’il en a eu assez, mais il peut arriver qu’il aille au-delà de sa zone de confort pour vous suivre. ». Il est alors plus risqué pour votre chien de courir avec vous que de jouer avec d’autres chiens.

Il est ainsi primordial de bien hydraté son chien et de pouvoir reconnaitre lorsqu’il n’est pas dans un état physique adapté, que ce soit avant, pendant ou après l’effort.