Les nouvelles habitudes alimentaires de nos animaux de compagnie

Les nouvelles habitudes alimentaires de nos animaux de compagnie

Cela fait quelques mois que Victor, Émilie et leur Papa Olivier ont accueilli dans leur famille « Nookie » un femelle labrador. D’ailleurs l’attention portée à cette jeune chienne est très forte notamment lorsqu’on l’on parle de nourriture : « Je fais attention à ce qu’elle mange. Je ne lui donne pas les cochonneries qu’on vend en supermarché » explique Olivier au Parisien.

En 50 ans, la manière dont l’homme se comporte avec les animaux a changé considérablement, ce qui va de pair avec une large évolution des habitudes alimentaires. En effet dans les années 70 nous nourrissions nos compagnons, avec principalement les restes de nos repas. Aujourd’hui  l’alimentation que l’on leur donne est principalement industrielle. D’ailleurs les propriétaires d’animaux dépenseraient entre 600 et 800 € par an pour un chat et entre 800€ et 1000€ pour un chien.

Ce qui est sûre c’est que les géants de l’agroalimentaire tels que Mars et Nestlé se frottent les mains. Et pour cause, ils sont aujourd’hui les leaders d’un marché pesant 65 milliards d’euros à l’échelle mondiale et près de 4 milliards d’euros en France.

Avec l’évolution de mœurs les animaux sont de plus en plus considérés et par conséquent, nous voulons le meilleur pour leur santé. Nous leurs donnons donc un régime adapté à leurs besoins. D’ailleurs lorsque vous allez au rayon croquettes, il existe des aliments pour grands chiens, petits chiens, pour chats stérilisés etc…

Ce qui permet à ce marché d’être aussi dynamique c’est « le phénomène d’humanisation des animaux » affirme Thomas Paschal au journal Le parisien. Ce qui a pour conséquence une forte augmentation du marché du « grignotage ». Il est d’ailleurs possible aujourd’hui d’acheter de la glace à la poire pour animaux ou même de la soupe pour chat gourmet.

Cette « humanisation » des animaux de compagnie est de plus, la cause du développement des produits bios, sans céréales ou sans OGM pour nos animaux. C’est en tout cas ce qu’affirme Valentine Prété responsable du marché Français pour la marque hollandaise Yarrah : « Si le propriétaire d’un animal veut éviter les conservateurs et les additifs dans son alimentation, il aura tendance à le projeter sur son chien ou son chat ».

Enfin, même s’il semble difficile de nourrir des animaux carnivores avec un régime intégralement végétarien, des croquettes pour chiens 100% véganes viennent d’entrer sur le marché et apporterait au chien : «  tous les nutriments essentiels ». Un régime 100% végétarien serait donc envisageable pour certains chiens adultes, peu actifs et ne se reproduisant pas.

Chez Canibest by l’école des chiens nous ne produisons pas encore de croquettes 100% véganes mais nous pouvons vous proposer une large gamme de croquettes et même des « sans céréales » !