Rennes: Il dégaine une arme afin de récupérer son chien à la fourrière

Rennes: Il dégaine une arme afin de récupérer son chien à la fourrière

Nous sommes en début de semaine dernière, le prévenu cherche son chien désespérément mais ne le retrouve pas. Ouest France rapporte qu’Il apprend pendant ses recherches que son chien a été capturé par la fourrière.

Le Jeudi suivant il se rend donc à la fourrière et réclame que lui soit rendu son compagnon. La gérante lui annonce que pour récupérer son chien il doit payer des frais à hauteur de 39€. Suite à quoi il se met en colère et quitte avec véhémence l’établissement, sans son chien.

Le Lundi suivant, il revient à la charge, avec deux amis, cette fois-ci prêt à payer la somme de 39€. Il n’avait néanmoins pas pensé que chaque jour de pension en fourrière est facturée. La note s’élevait alors à 91€. C’est là qu’il se mit dans une rage folle, en criant et en intimidant les employés.

A cet instant, il dégaina un pistolet d’alarme et tira un coup de feu en l’air. Pour justifier son geste, il expliquera au tribunal correctionnel de Rennes : « Le prix m’a énervé. Je voulais juste faire peur pour récupérer mon chien »

Il a donc été arrêté, puis condamné en comparution immédiate à 180 heures de travaux d’intérêt généraux. Il devra, de surcroit verser la somme de 800€ aux deux employés pour le préjudice moral, pour un total de 1600 €. Voilà un bon exemple de pourquoi il faut prendre garde à ne pas laisser son chien divaguer.