L'école des chiens
Education canine en douceur
Tél : 01 72 61 93 99 Téléphone Email

  Suivez-nous

Facebook   Twitter   LinkedIn
L'automutilation chez le chien

L'automutilation chez le chien

Qu’est-ce que l’automutilation chez le chien ?

On constate de plus en plus de chiens qui adoptent des comportements autocentrés.
De même que certains adolescents qui pratiquent la scarification, ou à moindre échelle qui se rongent les ongles, ces chiens se lèchent les pattes à l’excès, s’arrachent les poils, se grattent sans cesse, ou se rongent les pattes ou la queue. Parfois le chien se ronge jusqu'atteindre l'os...

Pourquoi le chien s'automutile ?

Un problème de santé :

En premier lieu il convient de vérifier la protection de votre chien contre les vers et les puces (surtout durant l'été ou chez les chiots). Ensuite il est nécessaire de rendre visite au vétérinaire afin de déceler un éventuel problème physiologique (infection fongique, gale d'oreilles, glandes anales...).

L'automutilation peut également être d'origine alimentaire, causée par des croquettes de mauvaise qualité. Il faudra alors envisager de nourrir votre chien avec des croquettes sans céréales.

Un problème comportemental :

Une fois la cause vétérinaire éliminée, ou si le vétérinaire ne parvient pas à stopper ce comportement, on s’interrogera sur d’éventuelles angoisses qui pourraient générer ces attitudes. Certains chiens sont sensibles à toutes les formes de stress et trouvent comme seul moyen d’apaisement l’automutilation.

Cela peut être la conséquence d'une forte anxiété de séparation, d'un changement dans votre constitution familiale, d'un déménagement récent, d'une forte déprime, d'un manque d'activité physique, d’un traumatisme, ou encore des répercussions liées aux expériences de son enfance (chiens ayant passé un long moment dans un refuge ou issus des filières illégales d'importation des pays de l'Est)

Comment stopper l’automutilation chez le chien ?

Ce trouble du comportement pouvant avoir plusieurs origines, il va déjà falloir identifier précisément la source du problème.

Il faudra donc envisager l'intervention d’un éducateur canin comportementaliste, habitué à considérer la globalité d’une situation et dont le regard n’est pas influencé par l’émotion familiale. Le professionnel des relations homme / chien pourra mettre en place, avec vous, un protocole de suppression des comportements non désirés.

Pendant la crise du coronavirus et le confinement imposé, profitez de notre service de Consultation à distance.