La vaccination du chien

Nouveau : Inscrivez vous à notre formation d'une journée au secourisme canin. Apprenez les geste d'urgence avant de pouvoir conduire votre chien chez le vétérinaire.

Les maladies du chien sont très nombreuses et vous pourrez trouver plus d'informations à leur sujet sur notre page consacrée aux maladies canines. Bien sur ces informations ne sauraient remplacer les conseils d'un vétérinaire praticien.

Vous constaterez que le chien, de par son manque hygiène et ses habitudes primitives (amour des poubelles, des détritus et des charognes, goût certain pour l'urine et les crottes de leurs congénères etc...) est sensible à nombre de maladies, très souvent mortelles. Heureusement la recherche à développé des vaccins très efficaces qu'il est nécessaire de renouveler régulièrement pour prévenir l'apparition de ces maladies.

La maladie de Carré

Maladie contagieuse de chien à chien due à in virus, d'évolution souvent mortelle. Ce virus est peu résistant dans le milieu extérieur. La contamination se fait souvent par contact ( urine, salive etc...) et par voie nasale ou oculaire.

Incubation : 3 à 7 jours, évolue en quelques semaines vers la guérison avec séquelles (tremblements musculaires, épilepsie, émail des dents détruit, pneumonie), sans séquelles ou vers la mort.

Symptômes: très variés et variable dans leur intensité: fièvre, yeux rouges qui coulent, nez idem, toux, vomissement, diarrhée, troubles nerveux.

Traitement : aucun vraiment efficace. vitamines, couverture antibiotique pour éviter les complications.

Important: la vaccination parfois dés 6 semaines mais le plus souvent autour de 7- 8 semaines d'âge. Rappel 1 mois après. Le dernier rappel doit toujours être fait après 3 mois. Rappel tous les ans ou tous les 2 ans suivant les régions sachant toutefois qu'il est préférable de vacciner tous les ans. Attention: il faut continuer à vacciner les chiens âgés.

Parvovirose ou gastro-entérite hémorragique

Maladie très contagieuse surtout dangereuse chez le chiot due à un virus très résistant dans le milieu extérieur et qui se caractérise par l'apparition de vomissements et de diarrhée souvent hémorragique.

Incubation : 3 à 4 jours; mort en 1 à 5 jours; guérison en 5 à 7 jours dans les autres cas avec des soins adaptés: nécessité absolue de consulter un vétérinaire praticien pour une prise en charge adéquate.

Symptômes : apparition brutale et chiot complètement apathique, vomissements, diarrhée d'odeur forte avec du sang, évolution très rapide, guérison rapide quand le cap fatidique est franchi.

traitement: aucun d’efficace à 100% si ce n'est peut être aujourd'hui une amélioration du pronostic avec les interférons (molécule anti virales) qui malheureusement coûtent très cher . Antibiotique de couverture, perfusion, stopper les vomissements. Les transfusions peuvent aussi améliorer considérablement le pronostic en apportant nutriment et anticorps.

Important: la vaccination reste la seule technique valable pour éviter cette maladie très contagieuse. A partir de 5/6 semaines avec un vaccin spécial ou vers 7 à 8 semaines dans la plupart des cas. Rappel 1 mois après et éventuellement dernier rappel après l'âge de 3 mois. L'idéal est de toujours faire le dernier rappel largement après 3 mois d'âge. Puis tous les ans.

Hépatite de Rubarth

Maladie contagieuse, due à un virus résistant dans le milieu extérieur, très fréquente mais passe souvent inaperçu.

Incubation: 3 à 6 jours; symptômes: fièvre, vomissement, diarrhée, atteinte de l'œil, ganglions au niveau de la gorge...parfois mortelle surtout chez le chiot.

Traitement : aucun de vraiment efficace.

Important: la vaccination reste la méthode de choix. Souvent couplée à la maladie de Carré donc même protocole. Cf maladie de Carré.

Toux de chenil

Maladie contagieuse souvent initiée par un virus puis compliquée d'une surinfection des voies aériennes supérieures par des bactéries le plus souvent des bordetelles. Cette affection se retrouve souvent dans les lieux où sont rassemblés plusieurs chiens ou dans des locaux où la ventilation est défectueuse.

Incubation: variable; symptômes: fièvre, trachéite, bronchite, voire pneumonie. écoulement plus ou moins purulent au niveau du nez, toux parfois très importante.

Traitement: sur le ou les virus initiateur, aucun. Sur les germes de surinfection, traitement antibiotique à visée respiratoire. Il est également possible d'administrer les antibiotiques et autres produits par inhalation à l'aide d'un diffuseur spécial : l'animal est placé dans une cage, l'inhalateur à l'extérieur de la cage et le tout recouvert d'une épaisse couverture. Il est classique d'effectuer des séances d'une heure par jour sur une durée variable en fonction de l'évolution des symptômes.

La guérison peut prendre plusieurs semaines et l'animal rester fragile pendant de nombreuses années.

Important: il existe un vaccin spécial toux de chenil réalisé vers 7 semaines d'âge dans les milieux à risque: rappel 1 mois après puis tous les ans. En cas d'apparition de symptômes évoquant la toux de chenil nous vous conseillons de consulter rapidement un vétérinaire praticien afin d'éviter une pneumonie sévère en l'absence de traitement.

Piroplasmose

Maladie parasitaire due à un parasite qui s'appelle le piroplasme. Ressemble beaucoup au paludisme chez l'homme.

Le piroplasme est transmis au chien par la morsure d'une tique. L'incubation de cette maladie est de quelques jours. Le piroplasme se multiplie dans les globules rouges et les fait éclater.

Dans sa forme classique le chien est brutalement abattu, fiévreux, et présente souvent des urines colorées brun, rouille voire rouge sang .Le décès intervient dans les jours qui suivent le plus souvent par blocage des reins ou destruction massive des globules rouges.
Il existe de nombreuses formes atypiques qui rendent le diagnostic difficile.

Traitement: imidocard 4mg/kg de poids vif. Nécessité absolue de consulter un vétérinaire praticien qui évaluera les dégâts (reins surtout) et adaptera le traitement en conséquence. Une transfusion pourra être nécessaire.

Une piroplasmose traitée précocement guérit en général correctement sans séquelles notables.

Il existe un vaccin contre cette redoutable maladie: première injection vers 5-6 mois d'âge, rappel un mois après puis tous les ans. La vaccination si elle hautement recommandée dans les régions à risque n'est pas une garantie absolue. Il est donc nécessaire dans les zones à risques de continuer à protéger le chien en le traitant systématiquement et régulièrement avec des produits anti-tiques . Votre vétérinaire sera à même de vous conseiller pour choisir, dans votre contexte, les meilleures options.

Maladie de Lyme

Maladie contagieuse, transmissible à l'homme, due à une bactérie. Bien que la transmission directe de chien à chien soit possible elle est le plus souvent transmise via une morsure de tique.

Incubation : parfois plusieurs mois. Symptômes: fièvre, fatigue, perte d'appétit, articulations parfois chaudes et gonflées.

Traitement: antibiotique type doxycycline pendant 20 jours.

Il existe en France désormais un vaccin. Ne pas oubliez toutefois de limiter les tiques: traitement systématique des chiens.

La rage

Gravissime maladie virale transmissible à l'homme par morsure, griffure ou léchage d'une plaie.

Incubation très variable. le plus souvent forme nerveuse: modification du comportement, paralysie .... Mort en une semaine le plus souvent après le début d'apparition des symptômes nerveux.

Les cas de rage en France sont des cas importés, les tout derniers en provenance du Maroc. N'importez pas illégalement des animaux des pays étrangers, faites vacciner et identifier vos animaux avant de partir dans un pays à risque : renseignez vous auprès de votre vétérinaire traitant. La rage en France reste une maladie, heureusement rare mais toujours mortelle , une fois les symptômes déclarés.

Vaccination: pratiquée en une seule fois après l'âge de trois mois, rappel tous les ans impératif. Cette vaccination est fortement conseillée sur l'ensemble du territoire français. La vaccination n'est administrativement valable que si le chien est correctement identifié (identification des chiens obligatoire depuis 1999, donc tout chien né après cette date doit être de tout manière identifié )

Leptospirose

Grave maladie due à la multiplication dans l'organisme de leptospires, transmissibles à l'homme, contamination par l'eau ou les morsures de rongeurs,

Incubation: quelques jours; symptômes: atteinte du cœur, des reins, du cerveau parfois de l'œil, en fin d'évolution apparition d'une couleur jaune orangée de l'œil, de la bouche et de la peau. Mort plus ou moins rapide.

Traitement: difficile; pénicilline G 50000 UI/kg de poids vif 3 fois par jour pendant 10 jours. Pronostic toujours réservé.

Vaccination: fortement conseillée. 2 injections à un mois d'intervalle à partir de 8 semaines d'âge puis rappel tous les 6 mois pour une protection efficace et les chiens à risques (chasseurs...). Même si en pratique beaucoup ne font que les rappels annuels ...