Qu'est-ce qu'un pet-sitter ?

Le "pet-sitter" est un passionné des animaux qui a choisi d'ouvrir une pension canine ou féline à son propre domicile. Il garde donc les animaux de compagnie des autres pour quelques jours ou quelques semaines (9 chiens maximum sauf limitation des copropriétés).

Le but est ici d'offrir une alternative aux pensions en box et de permettre aux animaux de rester dans un cadre familial, rassurant, limitant ainsi le stress provoqué par l'absence de leurs maîtres.

Comment devenir pet-sitter ?

Il n'y a pas de formation officielle pour devenir pet-sitter. La seule obligation est de passer "le certificat de capacité animaux de compagnie" (CCAD) qui permet de pratiquer toute activité en rapport avec les chiens et les chats. Il s'obtient à l'issue d'une formation de 2 à 3 jours, sanctionnée par un examen sous forme de QCM.

Néanmoins le CCAD n'est pas suffisant pour garder les animaux des autres en toute tranquillité. Il est préférable de passer également une formation spécifique de "pet-sitter" qui vous permettra de connaitre les bases nécessaires. C'est une lourde responsabilité de s'occuper des animaux de ses clients et ces derniers sont de plus en plus exigeants sur la qualité de service, la sécurité et le confort de leurs compagnons à 4 pattes.

Il est conseillé de passer également le TAV (autorisation au transport d'animaux vivants) qui est obligatoire si on transporte un chien sur plus de 65km.

Quel est le revenu d'un pet-sitter ?

La rémunération est variable en fonction de la localisation géographique. Certaines villes comme Paris manquent totalement d'offre de pension et les Pet-sitter sont ainsi les seules possibilités pour y faire garder son animal de compagnie.

Les revenus vont également varier en fonction de la taille du logement dont dispose le pet-sitter. Plus il sera vaste et plus il pourra accueillir d'animaux et donc augmenter son chiffre d'affaire. Attention néanmoins au confort des pensionnaires et à la tranquilité du voisinage...

95% de ces nounous pour animaux exercent leur activité à temps partiel, en complément d'une activité salariée. Quelques autres choisissent de suivre une formation sérieuse, de faire quelques investissements et parviennent ainsi à créer une entreprise prospère, au contact de leurs amis les animaux.

Quelles sont les compétences nécessaires à l’exercice de ce métier ?

Le pet-sitter doit être responsable et organisé. Les propriétaires des animaux ont besoin d'être rassurés et de partir en vacance en toute confiance.

Il n'est pas toujours facile de gérer les besoins et les caractères des différents animaux. il faut savoir concilier cela avec ses propres obligations.

Quelle est la journée type d'un pet-sitter ?

La journée est régulée par le rythme des animaux. Il faut organiser un planning précis avec les sorties des différents chiens, le nettoyage des caisses des chats, la distribution des repas et surtout prévoir des temps de jeux avec chacun des pensionnaires afin d'éviter toute apparition d'anxiété et de stress.

La séparation avec les maîtres est parfois difficile et les premières nuits sont donc parfois un peu agitées.

Par contre la profession offre de grandes périodes de disponibilité pour les enfants, la maison ou la gestion d'une autre activité complémentaire. Beaucoup de mères au foyer ou de retraités se lancent donc dans la garde d'animaux.

Ou trouver un bon pet-sitter ?

l'École des Chiens forme des pet-sitter et met en ligne un annuaire avec les coordonnées de ses anciens élèves. Le plus simple est de les contacter.