Le sens de l'odorat chez le chien

Regardez cette vidéo passionnante !

Vous êtes-vous déjà demandé comment votre chien perçoit le monde ?
Ce qu’il voit n’est pas très intéressant. Mais ce qu'il sent, c'est une toute autre histoire.


Cela commence par son nez merveilleusement développé.
Quand votre chien attrape les premiers signes d'air frais, l'extérieur humide et spongieux de son nez lui permet de capter toutes les odeurs apportées par la brise.
La capacité de sentir avec chaque narine séparément, de sentir en stéréo, lui permet de déterminer de quelle direction vient l'odeur pour que dès les premiers instants où il les renifle,
le chien commence à percevoir non seulement les choses mais aussi où elles sont situées.

Quand l'air entre dans le nez, un petit pli de tissu le divise en deux zones séparées, une pour respirer et l'autre uniquement pour sentir. Ce deuxième flux d'air pénètre dans une région pleine de plusieurs centaines de millions de cellules réceptrices olfactives hautement spécialisées, quand nous n'en avons que 5 millions.

Et contrairement à notre façon maladroite d'inspirer et d'expirer par le même passage, les chiens exhalent par des fentes sur le côté de leurs nez, ce qui crée des tourbillons d'air qui contribuent à attirer de nouvelles molécules odorantes et à permettre que les odeurs se concentrent progressivement après avoir reniflé plusieurs fois.

Mais cette structure impressionnante ne servirait pas à grand-chose sans quelque chose pour traiter la quantité d'informations que le nez recueille.
Il s'avère que le système olfactif dédié au traitement des odeurs occupe relativement beaucoup d'espace dans le cerveau canin que dans l'humain.

Tout ça permet aux chiens de distinguer et de se souvenir d'une variété incroyable d'odeurs spécifiques dans des concentrations jusqu'à 100 millions de fois inférieures à ce que nos nez peuvent détecter.

Si vous pouvez sentir une giclée de parfum dans une petite pièce, un chien la sentira sans problème dans un stade fermé et en plus, il en distinguera les ingrédients.
Et tout dans la rue, toute personne ou voiture qui passe, tout contenu dans la poubelle du voisin, chaque type d'arbre, et tous les oiseaux et les insectes qui s'y trouvent ont un odeur distincte qui dit à votre chien ce que c'est, où c'est et de quelle direction ça vient.

En plus d'être beaucoup plus puissant que le nôtre, l'odorat d'un chien peut sentir des choses qui ne sont pas visibles.

Un système olfactif totalement distinct, appelé organe voméronasal, au-dessus de la voûte du palais, détectée des hormones que tous les animaux, y compris les humains, libèrent naturellement.
Il permet aux chiens d'identifier des partenaires potentiels, ou de faire la distinction entre les animaux amicaux et ceux qui sont hostiles.

Il les alerte quant à nos états émotionnels divers, et il peut même leur dire quand une personne est enceinte ou malade. Parce que l'odorat est plus primitif que les autres sens, contournant le thalamus pour se connecter directement aux structures du cerveau qui impliquent émotion et instinct, on peut dire que la perception d'un chien est plus immédiate et viscérale que la nôtre.

Mais ce que le nez de votre chien a de plus incroyable, c'est qu'il peut voyager dans le temps. Le passé apparaît dans les traces laissées par les passants, et par la chaleur d'une voiture récemment garée où les résidus d'où vous avez été et ce que vous avez fait récemment.

Des endroits comme des bouches d'incendie et des arbres sont des panneaux d'affichage aromatiques qui portent des messages de qui est passé, ce qu'ils ont mangé, et comment ils se sentent.

Et le futur est dans la brise, il les alerte de quelque chose ou quelqu'un qui approche bien avant que vous ne les voyiez. Où nous voyons ou entendons une chose en un seul moment, un chien sent toute une histoire du début à la fin.

Dans un des meilleurs exemples de collaboration entre chien et humain, les chiens nous aident en partageant et en réagissant à ces histoires. Ils peuvent réagir avec gentillesse aux personnes en détresse, ou avec agressivité à des menaces parce que le stress et la colère se manifestent sous la forme d'un nuage d'hormones identifiable par le nez du chien.

Avec un entraînement adéquat, ils peuvent même nous alerter de menaces invisibles allant des bombes aux cancers.

Il s'avère que le meilleur ami de l'humanité ne perçoit pas les mêmes choses comme nous mais son nez incroyable révèlent un tout un monde au-delà de nos yeux.

Alexandra Horowitz