Le chien Hyperactif et Hypersensible (HS-HA)

Les faits

Le chien atteint du « syndrome HS-HA » (Hyperactif / Hypersensible) est surexcité en permanence et ce depuis toujours. Il était déjà le plus actif dans la portée et n’a pas changé depuis. Il est un peu comme un enfant hyperactif.

Le chien adulte dort à peine 6 à 8 heures par jour et rarement aux mêmes heures que son maître..
Eduquer et même élever un chiot atteint de ce trouble du comportement est très délicat. Hypersensible, le chien est incapable de se concentrer sur un ordre simple, le moindre stimulus visuel, olfactif ou auditif le perturbe et le coupe de sa relation aux autres.

Parfois les maîtres le pensent complètement fou car le chien mordille sans cesse, provoque d’importantes destructions, aboie sur les ombres et peut développer des troubles obsessionnels (tourne en rond, attrape des mouches invisibles…)

La cause du syndrome HS-HA

Ce trouble du comportement ne semble pas avoir d’origine génétique. Il faut chercher son origine dans les premières semaines de la vie du chiot, souvent chez l’éleveur et chez la maman du chiot.

La mère a un rôle important à jouer durant la période de socialisation du chiot. Elle doit poser les limites de ce qui est acceptable et de ce qui ne l’est plus.

Mais parfois cette maman est trop fatiguée. Elle a accouché d’une très grosse portée ou a fait trop de portées sur un période rapproché (l’idéal étant 1 portée/an et 6 à 7 portées maximum dans une vie). Les chiots sont alors biberonnés, privés des bases éducatives de leur mère.

Parfois c’est la faute de l’éleveur qui a retiré les chiots trop tôt de leur mère. C’est le cas par exemple des chiots d’importation qui, pour être vendus à 8 semaines en France, sont pris à 5 semaines de leur mère…

La solution :

Comme tous les troubles du comportement, le syndrome HS-HA ne va pas disparaitre tout seul. Au contraire, le chien va s’enfoncer dans sa pathologie.

Le maître, ne comprenant pas les réactions du chien pourrait finir par s’énerver contre son animal qui, par peur, ou par excitation, pourrait finir par mordre.
Il faut donc entamer très tôt une thérapie comportementale, avant que la relation entre maître et chien ne se soit dégradée.

Faute d’enseignement via la mère, le chiot doit apprendre les autocontrôles. Il doit apprendre à cesser le jeu, à donner la balle, à rester au panier etc… L’aide du chien régulateur d’un éducateur comportementaliste est un vrai plus dans le traitement d’un chien hyperactif.

Contactez L'école des chiens, nous vous aiderons à mettre en place cette thérapie.