Le sens du goût chez le chien

La perception du goût est due aux bourgeons gustatifs, situés au bout de la langue. Avec un tel appendice que celui du chien, on pourrait donc penser que leur perception du gout serait particulièrement développé. Il n'en est portant rien.

Le chien possède 1600 bourgeons gustatifs en moyenne, contre 9000 chez l’homme. Les papilles gustatives du chien sont donc bien moins nombreuses que chez l’homme. Sa sensibilité au goût des aliments est donc nettement inférieure.

C’est la raison pour laquelle, il peut manger toute sa vie le même aliment sans se lasser. C'est également la raison pour laquelle leurs croquettes sentent si fort. Pour compenser l'absence d'attrait gustatif, on est obligé d’augmenter leur attrait olfactif.

Le sucré est particulièrement apprécié des chiens (il est pourtant très mauvais pour leur santé) et le salé bien détecté (leurs croquettes en sont d'ailleurs très riches).

La perception du goût varie en fonction du sexe (les chiennes sont en moyenne plus réceptives aux gouts sucrés) et de l’âge (sensibilité gustative qui décline avec l’âge).