Le terre-neuve

Origines :

Les origines de la race restent floues. Cependant, on pense qu’apparue sur l’île de Terre-Neuve (Canada), il est issu du croisement de chiens indigènes et des grands chiens d’ours vikings, arrivés à la fin du Xème siècle. A cela s’ajoute, à partir du XVIème siècle, avec l’arrivée des pêcheurs de morues européens, l’apport des chiens embarqués.

De ce brassage, est issue la race telle que nous connaissons aujourd’hui : un molosse dont la fourrure et la puissance lui permettent, notamment, de s’illustrer auprès du grand public par de spectaculaires démonstrations de travail à l’eau.

Caractéristiques physiques :

Forte ossature et importante musculature s’allient pour donner au Terre-Neuve une silhouette harmonieuse, aussi bien en statique qu’en mouvement. 
Taille du mâle : en moyenne 71 cm au garrot pour un poids de 60 à 70 kg.
Taille de la femelle : en moyenne 66 cm au garrot pour 50 à 60 kg. 
Dos : large et droit. 
Poitrine : profonde, large et bien descendue.
Pieds : larges et ronds. 
Tête : massive avec un crâne large. 
Museau : court et carré. 
Yeux : petits, enchâssés dans les orbites, écartés et de couleur brun foncé. 
Oreilles : petites et triangulaires.
Fourrure : généralement noire ; il existe aussi des Terre-Neuve marron ou blancs et noirs. 
Poil : long, plat, dense, imperméable à l'eau ; le sous-poil épais retient l’air, ce qui assure une excellente isolation et flottabilité. 

Caractère :

Dignité et docilité, fidélité et fiabilité caractérisent le tempérament du Terre-Neuve. Son expression reflète le calme et la douceur et il montre beaucoup de patience envers les enfants et les autres animaux de la maison.
Sa force impressionnante et sa vive intelligence en font un chien polyvalent qui sait se faire remarquer dans les expositions de beauté et dans différentes disciplines de travail ou de sport (eau, trait, obé-rythmée, etc.). Mais, il est surtout un merveilleux chien de famille au quotidien, que ce soit en ville ou à la campagne. 

Souffrant d’être séparé de son maître, il développe avec lui une grande complicité. Peu aboyeur, il peut être un gardien vigilant qui impressionne par sa stature et son courage.
Cependant, il ne faut jamais oublier que le Terre-Neuve est doté d’une grande vitalité et d’une forte personnalité. Il est donc particulièrement conseillé de lui inculquer très jeune les règles de la vie en société, en particulier l'obéissance en ayant recours, par exemple, aux conseils d’un éducateur canin.

Santé :

Globalement, la santé du Terre-Neuve est bonne, ce qui lui donne une longévité moyenne de 10-12 ans. Une visite annuelle chez un vétérinaire, assortie des rappels de vaccinations, est le minimum à prévoir.
Vu que le chiot Terre-Neuve multiplie son poids de naissance par 100 en 1 an, il est facile de comprendre que la croissance est une période délicate qui demande une attention particulière de la part du maître et un suivi vétérinaire sérieux. 
Remarque importante : physiologiquement adapté aux climats rigoureux, le Terre-Neuve a besoin, en été sous nos latitudes, de fraîcheur et d’ombre.

L'entretien du terre-neuve :

Une alimentation de qualité est requise : les croquettes seront distribuées en 2 repas quotidiens, à heure régulière et dans un lieu calme ; de l’eau de boisson sera disponible. 
Pour garder sa beauté, la fourrure du Terre-Neuve doit être brossée et démêlée une fois par semaine. Après un bain de mer, une douche à l'eau douce est fortement conseillée.

Principales qualités :

En règle générale, le Terre-Neuve est un chien qui a de l’allure et qui est intelligent. De par ses aptitudes physiques et son caractère, c’est un chien polyvalent, très adaptable aux situations diverses surtout s’il a été bien éduqué. Sa santé est globalement bonne et sa longévité est importante pour un molosse. Son attachement à sa famille est d’une grande profondeur. Son peu de “mordant” et son instinct de protection en font un chien fiable, notamment avec les enfants (ce qui n’empêche pas de respecter les règles élémentaires de cohabitation).

Principaux défauts :

Le Terre-Neuve a aussi “les défauts de ses qualités” : au plan affectif, s’il a beaucoup à donner dans une relation, il faut lui donner aussi beaucoup. Par ailleurs, son intelligence en fait un chien dôté d’une “sacrée caboche”, qu’il est nécessaire de bien éduquer.
En points négatifs au sens strict, on citera la période de croissance qui demande de l’attention. La fourrure fournie, avec d’importantes mues qui nécessite un entretien suivi ; lorsqu’elle est mouillée, elle dégage une odeur caractéristique.

La production de bave, surtout chez les mâles lorsque la babine inférieure n’est pas tendue (ce qui est fréquent) peut incommoder. Enfin, de par sa corpulence,  le Terre-Neuve demande une place à lui dans la voiture et ses frais d’entretien (vétérinaire et alimentation) sont “proportionnels” à sa taille.

Où acheter un terre-neuve ?

La question principale à se poser : faire entrer un chien dans sa vie et sa famille est un engagement de longue durée : suis-je prêt à l’assumer ?
Si oui, le grand principe est de ne jamais acheter un chiot  "Terre-Neuve non LOF", ou sans “papiers”, ou "type Terre-Neuve". En effet, tout chiot de race Terre-Neuve devra vous être proposé comme "chiot LOF" et vous être cédé avec son certificat de naissance. Ce document rose en trois volets est un pedigree provisoire prouvant que le chiot est inscrit au Livre des Origines Français (LOF). Il est la seule preuve que votre chiot est un vrai Terre-Neuve, issu de parents Terre-Neuve. C’est un véritable document de traçabilité. Devront eu outre accompagner ce document, le carnet de santé attestant des vaccinations, un bilan vétérinaire ainsi que le certificat de traçabilité émanant du SIEV, portant le n° de “puce” de votre chien, qui est sa carte d’identité.

La Société centrale canine (www.scc.asso.fr) et le Club officiel du Terre-Neuve (www.cfctn.org) seront vos interlocuteurs privilégiés.
Depuis 1962, ce Club (CFCTNL) œuvre à protéger et améliorer cette race. Aussi, demande-t-il en outre à ses éleveurs adhérents non seulement de produire des chiots LOF mais des chiots dont les parents ont satisfait à des tests de santé (dysplasie des hanches et des coudes, cystinurie et cœur) afin de préserver, autant que faire se peut, le patrimoine génétique et la santé des sujets produits.

Source : Élevage du haut Selvage -Élevage du Sentier des Cardabelles

Trouvez un éleveur de terre-neuve dans notre annuaire canin