Le golden retriever

Origines :

Le Golden Retriever est originaire d’Angleterre où il a été reconnu en 1910 comme race par le Kennel Club. Il y est avant tout utilisé à la chasse pour le travail de recherche et de rapport après le coup de feu.
Il existe deux lignées bien distinctes, à savoir d’une part la lignée de beauté pour laquelle la séléction est principalement basé sur les qualités physiques, et d’autre part la lignée de travail pour laquelle la sélection est principalement basée sur les qualités de travail.

Certains élevages prennent cependant en compte les qualités physiques et de travail, ce qu’on appelle le « Dual Purpose ».

Caractéristiques physiques :

De façon générale le Golden Retriever est de construction harmonieuse, bien proportionné, puissante et robuste. Un stop bien marqué, une expression douce, un cou bien musclé, une ligne de dos bien droite, la cage thoracique profonde et bien développée, ainsi que des pattes rondes dites « de chat », font partie des caractéristiques typiques de son apparence.

Il dispose d’une fourrure longue plate ou ondulée et fournie d’un sous-poil épais et imperméable. La couleur de robe peut être de couleur crème à fauve. Pour les mâles la hauteur au garrot varie entre 56 et 61 cm avec un poids de 35 à 38 kg. Pour les femelles la hauteur au garrot varie entre 51 et 56 cm avec un poids de 27 à 30 kg.

Les Golden Retrievers de lignées de travail se différencient physiquement par leur construction plus légère et par leur robe de couleur plus fonçée.

Caractère :

Le Golden Retriever est de caractère doux, amical et sûr de lui, sans pour autant manquer d’une excellente capacité d’adaptation. Il dispose d’une volonté naturelle de plaire à son maître. Il est naturellement doué pour le travail, aussi bien sur terre, qu’à l’eau.
Ses traits de caractère en font un chien très populaire, que ce soit en tant que chien de famille, chien de chasse, chien d’aveugle, chien d’assitance pour personnes handicapés, chien de sauvetage ou chien anti-drogue.

Santé :

Les pathologies héréditaires rencontrées fréquemment chez le Golden Retriever sont la dyspalsie de la hanche, la dysplasie du coude, ainsi que des pathologies de l’œil comme l’entropion, la cataracte, l’atrophie progressive de la rétine généralisée ou centrale.

Principales qualités de la race :

Avec sa douceur et son énorme volonté de plaire, il est le parfait chien de famille et compagnon de chasse.

Ses principaux défauts :

Le golden retriever a un énorme besoin de se défouler physiquement et mentalement, ce qui demande un certain investissement en matière de temps.

En raison des pertes de poils abondantes, il est à déconseillé pour les maniaques de la propreté.

Source : Ileana De Matteis – Cabellou's Golden Retrievers

Trouvez un éleveur de golden retriever dans notre annuaire canin

L'éducation d'un golden retriever :

Pour un professionnel, l'éducation d'un golden retriever manque un peu de sel. Ce sont des chiens qui apprenent tout, tout se suite et sans jamais rechigner à la tâche. Ils tirent peu mais ont parfois tendance à sauter sur tout le monde pour manifester leur joie.

Pour un amateur c'est l'idéal. Si vous n'avez jamais eu de chien et que vous craignez les erreurs, optez pour un golden retriever... la stabilité émotionelle du golden lui permettra de faire la part des choses et de s'adapter à votre comportement.

Ne croyez quand même pas que tout se fera tout seul. Vous devrez socialiser et éduquer votre chien. La bonne réputation du golden retriever pousse les gens à s'approcher sans aucune prudence et entraine donc de nombreux incidents...