Le dogue argentin

Origines

Passionné par les chiens, les combats de chiens en Argentine et la Chasse, Antonio Nores Martinez décida de créer sa race qui rassemblerait les meilleures caractéristiques du chien de combat de Cordoba, mais qui lui serait supérieur par la taille et la force physique. Seul ou en meute, ce chien devrait être capable de chasser les gros prédateurs peuplant la Sierra de Cordoba : pécaris, pumas et renards. Antonio Nores Martinez démarra sa sélection tout jeune afin d’atteindre son objectif. Il fut probablement aidé par son père, un grand expert en génétique, ainsi que par ses oncles qui avaient une bonne expérience des chiens de mordant.
Il sélectionna les meilleurs sujets issus de croisements de 10 races : le chien de Pelea, le Dogue Allemand, le Pointer, l’Irish Wolfhound, le Mâtin des pyrénées, le bulldog Anglais, le Dogue de Bordeaux, le Bull Terrier, le Mastiff et le Boxer. Il fera sa sélection avec un véritable cahier des charges afin de tirer les meilleures qualités de chaque race. La race a été reconnue en 1964 en Argentine et 9ans après par la FCI.

Caractéristiques physiques

Le dogue argentin doit avoir une ossature et une musculature puissante, une taille comprise entre 60 et 65 chez la femelle et entre 62 et 68 chez le mâle. Son histoire de chien de chasse privilégie donc les sujets suffisamment sportifs. Il a une tête typée molossoïde tout en restant raisonnable en massivité et babines. La ligne de dos doit être droite légèrement descendante. L’excès tout comme le manque de taille et de type doit être écarté afin de ne pas s’éloigner du standard originel.
Sa particularité est sa couleur immaculée, seule une tache au contact de l’œil et ne dépassant 10% de la surface de la tête est autorisée.

Caractère

Le dogue argentin ou "dogo argentino" est un chien amoureux du bipède, calin, affectueux, attentif, chasseur, courageux. Il est d'une affection débordante.
Le dogo est un chien difficile à éduquer car tétu, désireux de faire ce qu'il veut avant d'obéir, comédien, sensible. Donc en gros, il faut être ferme mais pas du tout violent, il faut se tenir à une ligne de conduite car il ne comprend pas les "j'ai le droit aujourd'hui mais pas tout le temps", il ne faut JAMAIS céder sinon c'est la porte ouverte à toutes les débordements !
Il n'est pas réellement dominant avec le bipède mais reste constamment dans le test : S'il y 'a une faille, il la trouvera !

Ce n'est un chien à ne pas prendre en ville ou en appartement, sauf si vous prévoyez beaucoup d'activités physiques. Moins il se dépense plus il développera de l'angoisse de séparation ou de la destruction !
C'est un chien qui doit rester à sa place de chien et qu'il ne faut SURTOUT pas prendre pour compenser un manque (perte d'un autre animal, pas d'enfants, premier chien d'un jeune couple), car l'éducation "comme un bébé" ne lui convient vraiment pas !
Je ne conseillerai pas le dogo pour un premier chien, ni pour quelqu'un qui veut un chien clé en main. Le dogo est loin d'être bête même si il se donne souvent l'air béta pour obtenir ce qu'il veut !

Faites bien attention à l’entente d’un dogo mâle avec ses congénères de même sexe…

Santé

Le Dogo, comme tout chien blanc, est sujet à des soucis de surdité. Comme tout grand chien, il faut surveiller les torsions d’estomac, les problèmes de dysplasie et les problèmes cardiaques. De plus en plus de cas d’insuffisance rénale sont présents chez cette race. Sinon, c’est un chien rustique et solide.

Principales qualités de la race

Le dogue argentin est très attaché à son maitre et sa famille. Il vit pour son maitre, il est d’une affection rare et a besoin d’un contact favorisé avec les humains de la maison.

Ses principaux défauts

Le Dogo est très Tétu. Il n’est pas à mettre dans toutes les mains car ne cède que quand il n’a plus d’autres choix.

Où trouver un dogue argentin :

Je conseille de contacter des éleveurs travaillant sur des lignées saines et travaillant dans le respect d’un standard originel afin de conserver les aptitudes naturelles et les qualités de rusticité et solidité du Dogue Argentin. Nous avons de nombreux éleveurs sérieux et passionnés en France. Le Club Français du Dogue Argentin peut vous renseigner sur quelques uns d’entre eux.

Source : élevage du Domaine d’Adéane – Daphnée TORRES

Trouvez un éleveur de dogue argentin dans notre annuaire canin