Le dogue allemand ou grand danois

Origines :

Le dogue allemand actuel descend des divers dogues qui au moyen âge servaient à la chasse au gros gibier, au combat à la guerre, à la protection et la compagnie des seigneurs. C’est l’Allemagne qui en premier a reconnut la race en 1888, ce pays devint alors détenteur du standard officiel.

Caractéristiques physiques :

Le dogue allemand appartient au groupe 2. C’est un molossoïde de type dogue. Il allie puissance et élégance. Il dégage de la noblesse.
Il est à peu prêt aussi long que haut. La tête est expressive et bien ciselée avec des lignes parallèles, un stop bien marqué et des babines bien arrondies. L’encolure et longue et galbée. Le dos est bien droit et la croupe très légèrement voutée. La poitrine est bien développée. Le poil est court, bien plat et luisant.

Il existe 5 couleurs reconnues par le standard : bleu, noir, fauve, bringé et arlequin (blanc bigarré de noir), et une couleur non reconnue : merle (gris bigarré de noir).
Attention aux sujets à dominance blanche chez lesquels les risques de cécité et surtout de surdité sont présents.
La truffe doit être entièrement pigmentée et les yeux foncés sauf chez l’arlequin chez qui les yeux plus clairs ou de couleurs différentes et la truffe partiellement dépigmentée sont admis.
Les mâles mesurent en moyenne entre 80 et 90 cm pour 70 à 90 kg et les femelles entre 72 et 85 cm pour 50 à 70 kg.
La démarche et les allures sont souples et aériennes.

Pour plus de détails, vous pouvez visiter le site du club français du dogue allemand

Caractère :

Malgré sa taille imposante, le dogue allemand est un chien doux et calme qui sait se faire petit. Il est très pot de colle et à besoin de vivre auprès de ses maitres.
C’est un chien d’intérieur qui ne supporte pas la solitude. Il aime beaucoup les enfants, c’est un chien de famille idéal. Il est très protecteur envers les membres de sa famille notamment les enfants.

Il n’est pas très sportif, et n’a pas besoin de se balader pendant de longues heures, c’est plus un adepte des longues siestes sur le canapé. Il s’adapte aussi bien à la campagne qu’à la ville et peut vivre en appartement à condition de le promener suffisamment.

Son éducation ne pause pas de difficultés, mais il a besoin de fermeté sans brutalité, sinon il se braque et il devient difficile d’en tirer quelque chose, c’est un grand sensible. Il obéit parce qu’il veut faire plaisir à son maitre et non parce qu’il le craint.

Contrairement aux idées reçues c’est un chien intelligent avec lequel il est possible de pratiquer des activités canines (obéissance, agility, obérythmée, canicross…), une fois la croissance terminée et …à condition ne pas viser les premières places du podium.

Il vit facilement avec d’autres chiens. Il peut vivre avec d’autres espèces à condition d’y avoir été habitué jeune.
C’est un chien réservé envers les étrangers, il est par contre très démonstratif envers les gens qu’il connait et apprécie.

Santé :

Comme tous les grands chiens, le dogue allemand est sujet à la dysplasie des hanches et des coudes, mais la race n’est pas particulièrement touchée. Par contre la race, en raison de sa taille, est particulièrement sensible à la dilatation torsion d’estomac, il faut donc lui éviter les activités physiques et le stress après les repas. Elle est aussi sensible aux problèmes cardiaques.

Principales qualités :

Vivre auprès d’un dogue allemand est un vrai plaisir, il réunit un physique et un caractère exceptionnel.
C’est plus qu’un chien, c’est un membre de la famille. De part sa taille et son comportement on fini par en oublier qu’il n’est pas humain. Il aime copier le comportement de ses maitres. Par exemple nombres de dogues s’assoient sur le canapé, les antérieurs au sol et regardent la télé à côté de leur maitre !
C’est un chien très fidèle et dévoué, il ne vit que pour son maître et sa famille. Il est toujours demandeur de caresses et de câlins.

Principaux défauts :

Le dogue allemand n’est pas un chien aussi solide que son apparence le laisse imaginer. Il est très fragile lors de sa croissance et doit éviter les efforts physiques important, les sauts, les glissades sur le carrelage et les escaliers. Son espérance de vie est courte, la moyenne tourne autour de 7-8 ans, certains sujets arrivent tout de même à atteindre 13 ans.
Il a besoin d’une alimentation de haute qualité pour rester au mieux de sa forme. C’est donc un chien qui revient très cher. Il faut prévoir un budget alimentation et vétérinaire important.
Il ne supporte pas la solitude prolongée sinon il peut devenir destructeur ou aboyer en l’absence de son maitre.
Il bave beaucoup notamment quand il boit ou mange.
Il faut avoir une voiture dans laquelle il puisse rentrer, nombreux sont les nouveaux propriétaires de dogue allemand à devoir changer de voiture !

L'entretien du dogue allemand :

Un passage à l’étrille lors de la mue et un bain annuel est suffisant. C’est un chien peu salissant qui ne demande que peu d’entretien.

Source : Elevage du Paradis des Géants

Trouvez un éleveur de dogue allemand dans notre annuaire canin