éducation canine à domicile et dressage de chien Paris et IDF. les éducateurs canins comportementalistes de l'École Des Chiens

 

éducateurs canins

comportementalistes

Paris et Ile de France

    L'éducation du chiot et le dressage en douceur du chien
    écrire à l'école des chiens cherche éducateurs canins

 

 

 

 

Le bouledogue français

éducation canine et dressage en douceur

Le bouledogue français

Origines :

Probablement issu, comme tous les dogues, des Molosses d'Epire et de l'empire romain, parent du Bulldog de Grande-Bretagne, des Alans du Moyen Age, des dogues et des doguins de France, le Bouledogue français que nous connaissons est un produit des différents croisements que firent les éleveurs passionnés dans les quartiers populaires de Paris dans les années 1880.

A l'époque chien des forts des Halles - bouchers, cochers -, il sut conquérir la haute société et le monde des artistes par son physique si particulier et son caractère.

Il se propagea alors rapidement. Le premier Club de race fut fondé en 1880 à Paris.

Caractéristiques physiques :

Le bouledogue français est un molossoïde typique de petit format. C’est un chien puissant dans sa petite taille, bréviligne, ramassé dans toutes ses proportions, à poil ras, à face courte et camuse, aux oreilles droites, ayant une queue naturellement courte. Il doit avoir l'apparence d'un animal actif, intelligent, très musclé, d'une structure compacte et d'une solide ossature.
Mâles comme femelles doivent peser entre 8 et 14 kg.
Quatre couleurs sont admises au standard, le bringé, le fauve, le caille (bringé à panachure blanche envahissante) et le fauve et blanc (fauve à panachure blanche envahissante).
Toutes les nuances du fauve sont admises, du rouge au café au lait.

Défauts éliminatoires :
• Truffe de couleur autre que le noir.
• bec de lièvre.
• Chiens dont les incisives inférieures s'articulent en arrière des incisives supérieures.
• Chiens dont les canines sont visibles de façon permanente, la bouche étant fermée.
• Yeux hétérochromes.
• Oreilles non portées droites.
• Mutilation des oreilles, de la queue ou des ergots.
• Chien anoure.
• Ergots aux postérieurs.
• Robe de couleur noir et feu, gris souris, marron.
N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

Caractère :

Sociable, gai, joueur, sportif, éveillé.
Particulièrement affectueux avec ses maîtres et les enfants.

Chiot bouledogue français

Santé :

Le nombre de naissances a explosé, passant de 963 chiots (LOF) nés en 1999 à 1585 naissances en 2000. Cet effet de mode a eu des conséquences plus que néfastes sur la race. Sont apparus des problèmes de santé liés à un défaut de sélection des reproducteurs.
C’est ainsi que l’on trouve des Bouledogues souffrant d’énormes difficultés respiratoires, liées à un rétrécissement des narines notamment. L’élongation du voile du palais touche également certains spécimens.
Les hernies discales sont aussi l’ennemie des Bouledogues Français. Force est de constater aujourd’hui que certains de nos chers Bouledogues sont touchés par des cardiopathies et soufrent parfois même de dysplasie de la hanche. C’est pourquoi il est extrêmement important de bien choisir l’élevage dans lequel on achète son Bouledogue Français, et de ne pas se laisser tenter par l’appât des animaleries et autres ventes de chien.
On estime l’espérance de vie du Bouledogue Français de 9 à 12 ans.

Principales qualités :

On dit souvent du Bouledogue Français qu’il s’adapte à son maître. S’il peut être joueur et exubérant avec des enfants, il pourra tout aussi bien partager avec plaisir le canapé d’une personne âgée.
C’est le chien de compagnie par excellence, très proche de ses maîtres, il peut, si l’on n’y prend pas gare, souffrir énormément d’une séparation avec celui-ci. C’est un chien, sous ses airs patibulaires, d’une grande sensibilité. Il est donc inconcevable de le faire vivre en chenil ou isolé de ses maîtres.

Le Bouledogue Français compte parmi ses nombreuses qualités, l’avantage d’être facile d’entretien, son poil ne nécessite pas un toilettage long et fastidieux, il suffit de le brosser chaque semaine. Il faut également veiller à ce que ses oreilles soient toujours propres à l’aide d’une lotion vétérinaire, les plis de sa face ainsi que ceux se trouvant sous sa queue, tout comme ses parties intimes nécessitent la même surveillance.
De par sa nature même de molossoïde il est très agréable de constater que le Bouledogue Français n’a pas cette fâcheuse tendance à aboyer à tors et à travers. Lorsqu’il élève la voix c’est à bon escient, pour protéger son territoire ou sa famille.

Le bouledogue français

Principaux défauts :

Il est tout à fait proscrit d’emmener son Bouledogue Français faire du jogging avec soi, même c’est un petit chien actif, il n’est pas recommandé de le lui faire faire des efforts prolongés ou violents. Il appréciera de courtes promenades et profiter d’un jardin ombragé.
Certains spécimens (on parle de 90%) ne savent pas nager, ils coulent à pic et la noyade est vite arrivée. Il faut donc être extrêmement vigilent lorsque vous promenez votre « Boule » près des cours d’eau.
De même, il faut faire très attention aux coups de chaleur qui peuvent vite arriver si l’on n’y prend pas garde. Il est donc inconcevable de le laisser seul dans une voiture ou même de le promener lorsqu’il fait très chaud.
Il est fréquent que celui-ci ronfle lorsqu’il s’assoupit, mais ce « défaut » est très vite compensé par ses nombreuses qualités.

Source :Elevage du Petit roi Morain

Trouvez un éleveur de bouledogue français dans notre annuaire canin

L'éducation d'un bouledogue français :

De par sa petite taille et son air charmeur certains propriétaires de Bouledogues Français négligent son éducation qui est pourtant ô combien importante, si ce n’est primordiale.
S’il n’est pas correctement éduqué il peut vite devenir capricieux, jaloux, possessif, bref, très difficile, voire impossible à vivre.
Comme pour la plupart des molosses, il faut savoir l’éduquer fermement mais en douceur. Le Bouledogue Français est souvent extrêmement têtu, il faut donc s’armer de patience, une éducation cohérente, quotidienne et sans contraintes finira toujours par porter ses fruits, il est important pour lui que vous lui fixiez des limites tout de suite et que celles-ci ne varient pas selon les situations.
Une éducation par le jeu ou par la friandise s’avère très efficace, l’important étant d’être régulier et cohérent.
Inutile de rappeler ici, et cela vaut pour n’importe quelle race de l’espèce canine, de ne jamais au grand jamais le corriger physiquement.
S’il est bien éduqué et qu’il connaît sa place au sein de la meute le Bouledogue Français est sans nul doute un des meilleurs compagnons qui soit.