Le berger de Brie ou briard

Origines

Le nom du Berger de Brie provient de l’histoire suivante. Au XIVème siècle, le Sieur Aubry de Montdidier est assassiné par le Chevalier Macaire. Ce dernier cache le corps dans la forêt. Le chien d’Aubry garde la tombe jusqu’au jour où l’un des serviteurs le suit, trouve le corps et donne à son maître une sépulture correcte. De retour au château, le chien agresse Macaire. Le Roi ordonne un duel : un bâton pour l’homme, un tonneau pour le chien. Le chien attrape Macaire à la gorge. Le chien d’Aubry devient au fil des ans le chien de Brie. Il y a une peinture au château de Montargis.

1809 : l’Abbé Rozier dans son cours d’agriculture dissocie les deux races de bergers de plaine : un à poil court qui deviendra le beauceron, berger de Beauce ou Bas rouge et un à poil long ancêtre du Briard.
1863 : Charmante est la première briarde exposée à la première exposition de Paris
1885 : Premier mâle briard inscrit au LOF : il est noir avec une toute petite tâche blanche sur le poitrail, se surnomme ″Sans Gêne″ et appartient au Prince de Béarn
1896 : Premier affixe déposé par Mr Sauret : photo du briard de l’époque

Caractéristiques physiques

Le briard est un rustique, longiligne, souple, musclé, d’allures vives et éveillées avec un caractère équilibré (ni peureux, ni agressif)
Taille : pour le mâle : 62 à 68 cm, pour la femelle : 56 à 64 cm
Poids : pour le mâle ne doit pas dépasser 45 kg, pour la femelle 35 kg
Tête : forte, garnie de moustaches, d’une barbe et de sourcils voilant les yeux (longue mèche). Il doit y avoir un parallélisme entre le crâne et chanfrein et une longueur égale entre le chanfrein et le crâne.
Sa truffe est noire avec de larges narines
Les dents blanches doivent avoir une coaptation parfaite au niveau des mâchoires en pince ou mieux en cisaille.
Les yeux sont horizontaux, ouverts et le plus foncés possible.
Les oreilles sont maintenant portées naturelles ne formant qu’un pli avec la tête, ne doivent pas dépasser la commissure des narines, ni être plaquées sur la tête.
Corps : Il est longiligne (s’inscrit dans un rectangle – il doit être 4 ou 5cm plus long que sa hauteur au garrot), musclé, avec une poitrine descendue jusqu’aux coudes, bien ronde. Les membres sont musclés ayant des aplombs réguliers et une angulation correcte. L’angulation à l’avant ne doit pas être trop droite. Il ne peut être ni panard, ni cagneux. Les pieds sont ronds et robustes avec des ongles et coussinets bien noirs. Les membres postérieurs portent de doubles ergots formant presque un cinquième doigt (donc le plus près possible du pied). Ils ne peuvent pas être flottants ou soudés.  Il se peut que les antérieurs en portent aussi. Les jarrets ne sont pas trop près du sol. Les métatarses sont coudés avec les membres et approchent de la verticale. La queue est portée pendante avec un crochet en J à son extrémité. Elle doit au moins atteindre la pointe du jarret et ne pas le dépasser de plus de 5 cm.
Poil : il doit au moins atteindre 7 cm à l’épaule de longueur. Il est souple, flexueux, sec. Il ressemble au poil de chèvre et doit crisser sous les doigts.
Les couleurs admises sont le fauve du plus clair au plus foncé sans atteindre le rouge, le noir qui peut devenir gris en grandissant et le gris qui nait gris ou bleu. Pour ce dernier, le bleu, il possède des phanères bleus.
Sur les fauves, les couleurs les plus soutenues sont très appréciées et recherchées.
Allures : il doit avoir un mouvement berger. L’allure est régulière, souple, harmonieuse, ne demandant pas beaucoup d’efforts. Le mouvement doit avoir une grande amplitude. Le briard doit couvrir du terrain. : un trot allongé avec une bonne poussée de l’arrière. La queue doit rester basse pendant le mouvement.

Caractère :

Le briard est un chien de troupeau maniant plus de 25 bêtes (ovins, caprins, canards ou oie, éventuellement bovins). Il a été ou est chien de l’armée (il travaillait sur le front pendant la guerre 14-18), chien de recherche de drogue, de recherche d’explosif, chien secouriste (tremblement de terre ou avalanche), …

C’est un chien sportif : ring, mondioring, RCI-IPO, obéissance, obedience, agility, fly ball, recherche aux truffes, pistage, campagne, …

Il est sage, hardi, gai et très démonstratif avec ses proches. Au travail, il foncera ou examinera la situation. Il travaille volontiers, apprend vite mais se rebellera en cas de contrainte excessive. Il doit toujours être gai.

Il peut être dominant envers ses congénères.
Il est très protecteur envers ses proches ou les objets confiés.
Il peut paraître timide envers l’étranger : il inspecte la situation.

C’est un chien qui devient adulte très tard (+/- 3 ans)

Santé

Le berger de Brie n’a pas trop de problèmes de santé. Ses gros problèmes sont :

S.D.T.E. : Syndrôme Dilatation Torsion d’estomac. C’est une urgence vétérinaire majeure qui nous fait perdre des chiens chaque année. C’est le problème des races longilignes qui ont de forte poitrine, l’estomac peut ballotter derrière et se tordre comme un torchon à vaisselle. Les principaux symptômes : vomissements sans résultat avec bave mousseuse, estomac gonflé, dur, tympanique allant jusqu’à l’écartement des pattes arrières et pour finir le coma. La rate peut aussi entrer en torsion en même temps.

C.S.N.B. : Cécité semi nocturne du briard : le briard a des difficultés à se diriger dans la pénombre. Tous les reproducteurs doivent avoir passé le test génétique sur ce problème pour pouvoir reproduire dans beaucoup de pays européens.

Dysplasie : comme beaucoup de races, il est soumis au test de la dysplasie pour reproduire. Loin de croire que si les parents sont indemnes ils donneront des enfants indemnes puisque la dysplasie est une maladie congénitale reposant sur 3 facteurs : hérédité, environnement et nourriture.

L'entretien du briard

Bien le toiletter depuis qu’il est tout petit avec une simple brosse et un peigne à larges dents pour enlever la bourre laineuse.
Sa fourrure est un excellent isolant pour le temps chaud comme pour le froid. Il ne faut surtout pas le tondre pour la période chaude.

Source : Patricia Usé

Trouvez un éleveur de briard dans notre annuaire canin