L'Akita Inu

L'Akita Inu

Origines

l’Akita Matagis est une ancienne race japonaise qui a été élevée pour la chasse au sanglier, au cerf et à l’ours. En le croisant avec des Tosa ou des Mastiffs, l’Akita est devenu la plus grande race japonaise servant lors des combats de chiens.
Lors de l’interdiction des combats de chiens, la race fut améliorée et préservée pour devenir LA Grande Race japonaise.
Cependant, pendant la deuxième guerre mondiale, certains éleveurs ont croisé des Akita avec des Bergers allemands. L'objectif était de sauver leur cheptel puisque tous les chiens, hormis les bergers allemands, étaient confisqués pour la confection de vêtements militaires.

A la fin de la guerre, on pouvait distinguer trois types différents d’Akita : L’Akita Matagi, Akita croisé berger allemand et l’Akita de combat.
Des puristes de la souche « mère » firent alors des croisements avec des Akitas Matagis afin d’éradiquer les traits des races étrangères pour retrouver la race originale et devenir la race que l’on connaît aujourd’hui sous le nom d’Akita Inu.
A présent, l’Akita Inu est un chien policier ou de garde dans son pays d’origine ou il est reconnu comme monument national depuis 1931. Ailleurs, c'est un chien de compagnie.

Caractéristiques physiques

L'akita inu est un grand chien robuste et bien proportionné. Il est fier, droit et un mâle peut mesurer de 61 à 70 cm. La femelle est légèrement plus petite, bien que son corps soit légèrement plus long. Il existe différentes robes (couleurs) : rouge-fauve, sésame, bringé et blanc. Toutes ces couleurs (sauf le blanc) doivent présenter des poils blanchâtre sur les faces latérales du museau, sur les joues, sous la mâchoire, sur la gorge, le poitrail, le ventre, sur la face inférieure de la queue et sur la face interne des membres. Sa queue est haute, épaisse et enroulée sur le dos.

L'Akita Inu

Le toilettage de l'akita-inu

L’Akita Inu est d’un entretien facile. Il fait deux grosses mues par an et ses poils s’enlèvent par touffe, un brossage tous les jours à cette période en insistant sur la « culotte » et le tour est joué.

Caractère

L’Akita Inu est un chien calme et fidèle. Il a cependant la faculté à s’adapter à un nouveau foyer très rapidement. Il est propre, docile et très réceptif. Il n’attend pas un ordre de son maître pour agir mais il résonne et agit en conséquence. Il n’est pas très endurant mais peut partir en chasse d’un gibier à une vitesse fulgurante. Ce n’est pas un traitre, il prévient toujours avant une confrontation. Il supporte toutefois modérément la présence de ses congénères de même sexe, surtout s’il n’est pas habitué dès son plus jeune âge. On dit de l’Akita qu’il est un chien dominant.

Santé

L'Akita inu est robuste et supporte très bien les hivers rudes grâce à sa fourrure dense.
La race est toutefois sujette à plusieurs maladies :

Adénite sébacée : maladie héréditaire qui entraîne la destruction des glandes sébacées dont les symptômes sont la chute plus ou moins importante des poils, un chien affaibli, refusant de s’alimenter, problèmes de déficience du système immunitaire.

Le V kh (syndrome de Vogt-Koyanagi-Harada) : Il s'agit d'une maladie auto-immune et héréditaire qui peut être déclenchée par le stress et pour laquelle il n'existe aucun traitement permettant de sauver la vie du chien. Les symptômes sont : la dépigmentation, la perte de poils, et la cécité. Les muqueuses (les paupières, la bouche, l'anus, la vulve) et parfois les coussinets sont les lieux de prédilection de la maladie. Elle s’installe souvent chez les chiens jeunes avant leur deuxième année.

Pour ces deux maladies, nous ne pouvons jamais savoir si notre animal est indemne ou atteint avant les premiers symptômes. Aussi, comme toutes les grandes races, il peut être atteint de dysplasie.

chiot Akita Inu

Principales qualités de la race

L'Akita est peu aboyeur, propre, facile à vivre et peu encombrant malgré sa taille. Il supporte de rester seul la journée sans aucun problème.

Ses principaux défauts

S’il est dominant, l’Akita Inu n’apprécie pas toujours la présence d’un congénère de même sexe surtout si ce dernier est lui aussi un dominant. Et pour cette même raison, il n’est pas le chien de tout le monde. Il peut être chasseur et un peu fugueur à certaines périodes.

L'éducation d'un Akita Inu

l’Akita Inu a besoin dès son arrivée chez ses nouveaux maîtres de connaître son statut hiérarchique. Non, ce n’est pas un nounours ni un bébé, c'est un chiot et il est donc indispensable de ne pas lui laisser entendre qu’il à la même place qu’un bébé humain. Il a besoin d’un « terrier », d’une place à lui. La meilleure place pour lui sera un abri à l’extérieur (un garage par exemple ou un bâtiment). Je préconise toujours de laisser le chiot avec sa mère jusqu’à ses 12 semaines. Qui mieux que la chienne-mère peut savoir comment doit se comporter un chien ? Elle lui montrera qu’il n’a pas le droit de mordre, qu’il doit se calmer...

Ensuite, l’éducation de base doit commencer par une socialisation dès sa sortie de l’élevage : fréquentation d’un centre d’éducation canine et là, je déconseille les clubs canins qui ne connaissent pas l’Akita Inu, le chien n’oubliera jamais une mauvaise expérience quel que soit son âge ! Il doit pouvoir rencontrer différents chiens de différentes races. Le mieux étant de se rendre chez un éducateur diplômé qui a lui-même des chiens de différentes races qui pourront jouer avec l’Akita.
Enfin, lorsque le chien est attaché à son nouveau maître, l’éducation peut réellement commencer : assis, debout, couché, le rapport d’objet, refus d’appâts... il n’y a pas de restriction si la méthode utilisée est sans brutalité. Il faut constamment récompenser l’Akita pour le motiver. Il lui faut un maître ferme, juste et droit si on veut une réelle complicité. Il ne faut jamais laisser une bêtise impunie et la meilleure des punitions est l’exclusion de la meute (sachant qu’il considère la famille d’humain comme sa meute), il suffit de l’isoler de la famille pendant quelques instants (15 à 20 mn) pour qu’il comprenne que ce qu’il a fait est mal !

En conclusion, il doit avoir un maître qui aura une main de fer dans un gant de velours.

Source : Sandrine Berthou - Akita des Muses de la Vallée

Trouvez un éleveur d'akita-inu dans notre annuaire canin