Comment rendre propre un chiot ?

Chaque éducateur canin à ses propres méthodes de dressage pour accélérer l'apprentissage de la propreté chez le jeune chien. Voici quelques conseils de base qui devraient vous aider.

A faire :

  • Sortez votre chiot régulièrement. L'idéal se situe autour de 6 promenades par jour pour les chiots, 4 pour les chiens adultes
  • félicitez le à chaque fois qu'il fait ses besoins dehors, même si ce n'est pas exactement là où vous vouliez qu'il fasse. Vous affinerez par la suite.
  • Nourrissez-le à base de croquettes. Cette nourriture déshydratée, en plus de ses bienfaits pour la santé animale, va capter l'eau ingérée par le chiot et donc limiter ses mictions.
  • Sortez votre chiot 15mn après chaque repas, juste après chaque sieste et s'il tourne sur lui même ou vous le réclame. Le mieux est d'observer son chiot pour connaître ses habitudes et son mode de communication.

A ne surtout pas faire :

  • Utiliser des tapis d'éducation ou des journaux. Même s'ils fonctionnent parfois, ils vont limiter la vitesse d'apprentissage de votre chiot et sa prise de contrôle de son propre corps. Ils vont également semer le doute dans son esprit en le laissant penser qu'il a le droit de faire ses besoins sur votre territoire.
  • Nettoyez les bêtises du chiot devant lui. Il pourrait en déduire que c'est une bonne solution pour attirer votre attention, vous pousser à sortir de votre chambre ou vous faire revenir du travail.
  • Le sanctionner alors que vous ne l'avez pas vu faire. Il ne ferrait pas le lien entre la bêtise et la punition (jamais de violence physique !!!)
  • Nettoyez à l'eau de Javel qui a tendance à augmenter les urines des chiens. Préferez plutôt le vinaigre blanc qui est bon marché, détache et repousse certains chiens.

A prendre en compte :

  • Méfiez vous de certains éleveurs de petits chiens qui vous inciteront à dresser votre chiot à faire ses besoins dans une litière pour chat ou sur votre balcon. Souiller une partie de votre territoire laisserait pensez à votre chiot qu'il vous est supérieur et qu'il peut donc faire ses besoins où il le veut, vous mordiller, vous aboyer dessus, etc... Oubliez cet argument commercial et cherchez un éleveur plus sérieux.
  • Une technique récente consiste à restreindre les mouvements du chiot durant la nuit et vos absences, par l'usage par exemple d'une grande cage. Par reflexe primaire, normalement le chiot ne souille pas sa tanière. Il devrait donc se retenir. C'est une technique bien acceptée par les chiens qui se sentent rassurés dans un endroit confiné, comme c'est le cas pour une niche. Par contre il faut y habituer le chiot dès les premiers jours et associer cette cage à quelque chose de positif. Vous pouvez par exemple y envoyer le chiot quelques minutes avant chaque repas ou chaque phase de jeu. C'est une solution à envisager également pour les personnes ayant des meubles fragiles...mais qui ne doit pas être utilisée si vous êtes absent trop souvent. Ce n'est évidement pas la solution idéale mais c'est préférable à un abandon et telle est notre priorité. De plus en plus d'éleveurs préparent cet apprentissage et vendent directement leurs chiots avec une cage afin de limiter les retours.

Si la situation ne s'améliore pas, contactez notre standard, un éducateur canin comportementaliste viendra chez vous pour vous aider à apprendre la propreté à votre chien.