La déprime chez le chien

Etat d'abattement moral qui se caractérise par un manque de dynamisme et d'enthousiasme chez le chien. Il n'a plus goût ni au jeu ni à la promenade et ne prend aucun plaisir aux câlins. La déprime se déclenche souvent à la suite d'un stress ou bien lors du vieillissement.

Certains chiens sombrent dans l'anorexie (perte d'appétit) ou bien, au contraire, dans la boulimie. Il leur arrive d'avaler des substances non alimentaires : gommes, semelles, peluches, etc.

Les troubles de sommeil sont fréquents : soit l'animal déprimé dort tout le temps, soit il ne dort plus assez et se réveille fréquemment sans raison. Parfois, il s'isole comme s'il boudait ou, au contraire, déambule dans la maison, en s'exprimant d'une voix plaintive. On le voit aussi se lécher avec excès, se gratter jusqu'à l'automutilation. Chez les animaux âgés, on constate une certaine irritabilité et des troubles de l'humeur dus au vieillissement cérébral.

Parfois, un changement d'environnement et un peu d'activité physique, permettent de guérir le chien. Quelquefois l'arrivée d'un nouveau compagnon peut également aider. Mais dans la grande majorité des cas, une thérapie conduite par un comportementaliste animalier doit être envisagée. Cela nécessite quelques modifications dans l'attitude du maître ainsi que dans l'aménagement de l'environnement du chien.