La coprophagie

Le chien atteint de coprophagie est celui qui mange ses excréments ou ceux des autres. Ce comportement s'avère normal et même vital pour certaines espèces (rongeurs et lapins) chez qui certains nutriments essentiels (vitamines du groupe B notamment) sont produites par les synthèses bactériennes de la flore du côlon.

Dans ces espèces, les capacités d'absorption et d'assimilation de ces nutriments étant très limitées au niveau des portions postérieures du tube digestif, ces animaux doivent nécessairement ingérer leurs propres déjections (ou celles de leurs congénères) sous peine de carence alimentaire grave.

Chez les carnivores domestiques (chien, chat...), hormis le léchage normal des selles des jeunes chiots par leur mère qui permet un toilettage et une stimulation périnéale du réflexe de défécation, la coprophagie régulière est considérée comme un trouble du comportement alimentaire.

La coprophagie présente peu de risques sanitaires chez le chien qui bénéficie d'une acidité gastrique capable de neutraliser la majorité des bactéries potentiellement pathogènes. Le risque majeur à prendre en compte reste celui de la transmission de parasite (kystes de Giardia, oocystes de coccidies ou cryptosporidies). Ces parasites sont souvent mortels pour un jeune chiot qui nécessite de grandes quantités de nutriments pour sa croissance.

Il est donc important de traiter rapidement ce dérèglement. Mais l'origine de ces symptômes peut être multiple et le traitement doit être envisagé par un professionnel expérimenté.

Contactez un comportementaliste canin de l'école des chiens. Il vous aidera à rendre votre chien propre et vous apportera des solutions pour faire cesser ce comportement dangereux et ...socialement peu acceptable...