Protéger son chien contre les puces et parasites

Il est nécessaire de caresser, de palper et de brosser régulièrement votre chien. Non seulement ce contact permettra de créer un lien fort entre vous mais surtout il vous permettra de détecter la présence éventuelle de parasites divers. Ces petites bêtes sont en effet bien plus dangereuses que leur taille ne pourrait le laisser penser et le danger augmente avec leur temps de présence sur votre chien.

Néanmoins, on le les repère jamais assez tôt, aussi est il donc fondamental de protéger régulièrement votre animal contre les parasites. Vous avez le choix entre les pipettes, les sprays ou les colliers.

Les colliers anti puces sont faciles d'utilisation mais perdent vite leur pouvoir répulsif et doivent etre changés chaque mois.

Les Sprays sont les plus efficaces mais leur odeur est particulièrement désagréable. Leur usage doit donc être réservé aux chiens vivant en extérieurs et à ceux résidant dans les zones à risque (Corse, Provence, chiens de broussailles...)

Les pipettes sont un bon compromis et leur usage se généralise. Il faut juste pense à utiliser le produit 48h après la douche et pas avant, au risque de limiter leur efficacité.

C'est en été que les parasites sont les plus nombreux, du mois d'avril jusqu'au mois de novembre. Néanmoins dans les environnements chauds, ils peuvent causer des tords durant toute l'année.

En cas d'infestation, un traitement de l'habitat est nécessaire (surtout si vous avez du parquet ancien, entre les lattes duquel les larves des insectes se nichent). Il faut également laver le chien au moyen d'un shampooing adapté.

Les risques :

Les puces ne présentent pas de gros danger. C'est plus une gêne pour votre chien qui va passer ses journées à se gratter et socialement, ce n'est pas vraiment acceptable...

Les tiques présentent un vrai danger par contre car elles peuvent transmettre :

  • la piroplasmose dans la grande moitié sud de la France
  • la maladie de Lyme dans le Nord-est
  • l'ehrlichiose dans le Sud et en Corse

En cas de découverte d'une tique, vous devez absolument la retirer au moyen d'une "pince à tique".

pince pour retirer les tiques

Oubliez la vieille technique de l'endormir au moyen d'alcool pour la décrocher du corps de votre chien. Il n'y a rien de tel pour y laisser une patte ou deux... En cas de doute, demandez conseil à votre éducateur canin

Les aoûtats (larves d'acariens de couleur orange qui se fixent à la peau du chien pour se nourrir) provoquent de fortes démangeaisons. Ils forment des croûtes dans les endroits où la peau est fine (intérieur des cuisses, intérieur des pattes, des oreilles, derrière les coudes…). Pour éliminer les aoûtats, il faut les utiliser les mêmes antiparasitaires que pour les tiques.

Les moustiques peuvent présenter un danger pour le chien. Le chien peut parfois se gratter au point de s'abîmer la peau. Les moustiques peuvent également transmettre chez le chien deux maladies graves présentes dans le Sud de la France

  • La leishmaniose
  • La dirofilariose

Pour réduire les risques de piqure, vous devez appliquer quelques consignes simples de sécurité : rentrer votre chien dans la maison avant le coucher du soleil, ne pas laisser les fenêtres ouvertes la nuit et protéger la maison avec des insecticides.

Quand vermifuger le chien ?

  • Jeune : De 15 jours à 2 mois, tous les 15 jours. Puis de 2 mois à 6 mois, tous les mois.
  • Adulte : Après l'âge de 6 mois, 2 fois par an minimum.
  • Femelle reproductrice : 2 à 3 jours avant la saillie, 15 avant la mise-bas et 15 jours après la mise-bas.