Les chiens peureux

Les chiens sont comme nous : certains n'ont pas peur de grand chose, alors que d'autres ont peur de presque tout. Certains chiens ont tellement peur qu'ils ne font que subir les situations qui s'enchaînent durant la journée. Deux cas sont à l'origine de ces chiens particulièrement phobiques :

Le "syndrome du chenil"

C'est un cas malheureusement très fréquent chez les chiens issus des filières d'importation des pays de l'est.

On adopte en général un chiot entre 8 et 12 semaines. Or, la période située entre la 6ème et la 12ème semaine de vie d'un chiot correspond à la période de socialisation, phase durant laquelle il est sensé s'habituer à toutes ses futures expériences (les chiens, les enfants, les voitures, les avions...)

Le problème se pose donc lorsqu'un chiot vit durant les 3 premiers mois de sa vie dans le même local, avec pour seules stimulations sa mère et la fratrie, ainsi que les quelques prises en main de l'éleveur (pas ou peu de jeux, aucune sortie du local), il n'aura pas appris à faire face à des situations nouvelles. Ainsi, ce chiot arrivant dans un nouvel endroit (nouveaux propriétaire), aura peur de tout.
Cette situation peut aussi se produire lorsque la mère du chiot était elle-même très peureuse. en effet les chiots apprennent beaucoup par mimétisme.
Dans ce cas, il faudra énormément de temps et de patience aux maîtres pour aider leur chiot à rattraper son retard de socialisation (cela peut prendre des mois !)

Dans la plupart des foyers tout de même, le chien n'a peur que de certains objets (aspirateur, bruit spécifique) individus (étranger, enfant) et situations (bruit de feu d'artifice). Cela peut avoir plusieurs causes :

  • Le chiot, avant 3 mois, n'a été que peu stimulé : il a appris à s'adapter à certaines situations, mais n'a pas été habitué à d'autres (chiot élevé en campagne et qui a peur en ville car il n'y était pas allé avant l'âge de 3 mois)
  • Le chiot, mis en présence avec un objet (porte, râteau, jouet d'enfant), a eu mal : dans ce cas, il mettra un certain temps pour reprendre confiance dans cet objet
  • Le chiot a été forcé de faire quelque chose dont il a peur (nager par exemple)

Le "Dog-toy" (chien jouet)

En raison de la forte médiatisation des chiens de certaines stars américaines et du refuge affectif que constitue nos animaux de compagnie, trop de chiens jouent aujourd'hui le rôle d'enfant de substitution ou de jouet dans les mains de maîtres pas forcément responsables et certainement pas assez conscients de leur rôle dans l'évolution intellectuelle de leur chien.

Trop de maîtres se satisfont d'avoir une petite boule de poils constamment dans leurs bras, prête à être câlinée et choyée tel un poupon.

Par crainte de perdre leur clientèle, trop peu d'éleveurs et de vétérinaires avertissent les jeunes acquéreurs des risques de comportements déviants envers leur animal de compagnie.

On constate des lors que trop de chiens urbains stagnent à l'état de chiot, intellectuellement limités et émotionnellement très sensibles, trop sensibles aux stimuli extérieurs.

On peut se satisfaire de voir son chien rester à l'état de chiot 6 mois, néanmoins il faudra alors assumer les conséquences d'un tel comportement, à savoir phobies, aboiements, malpropreté...comme un bébé.

Il est donc nécessaire de permettre à votre chien de "grandir" afin qu'il puisse construire son caractère et donc puisse affronter ses craintes au lieu de se refugier immédiatement dans les bras ou derrière les jambes de leur maîtresse.

Que votre chien soit phobique à cause du syndrome du chenil ou parce que vous l'avez un peu trop choyé, face à une situation effrayante, le chien apeuré va changer de posture, aboyer en premier lieu afin d'avertir. Puis si le "danger" persiste il choisira parmi 2 solutions : La Fuite ou l'Attaque.

Dans les deux cas, on peut assister à un drame : Une fugue, un accident de la route, une agression suivie de blessures.

Il est donc capital de réduire les peurs de votre chien. Quelques conseils, parfois un seul rendez-vous suffisent pour vous enseigner, à vous, les bases d'une vie saine avec un chien. Vous permettrez ainsi à votre chien de mieux s'adapter à son environnement.

Un éducateur canin peut vous apprendre comment gérer les crises et comment réagir pour en limiter les conséquences.