Les chiens "dominants"

Voici une phrase que l'on entend 10 fois par jour : "Mon chien est dominant, il ne veut rien écouter."

On utilisait autrefois le test de Campbell pour déterminer des le plus jeune âge si un chiot allait s'avérer dominant ou plutôt soumis, curieux ou non, rebelle ou plutôt ouvert à l'éducation.

Avec l'expérience et l'apparition des comportementalistes et de techniques modernes d'éducation canine, ce test de comportement a été totalement discrédité, de même que le principe de dominance.

Le chien est comme l'homme. Il n'est pas prédéterminé à la naissance. Seul 15% de son comportement est du à la génétique et au travail de selection réalisé par les éléveurs.

Nous avons tous vu des enfants un peu agités devenir des anges une fois devenus adultes. A l'inverse on a vu des enfants modèles se transformer en démons durant l'adolescence puis s'assagir à nouveau.

La raison en est simple : Nous sommes le fruit de notre environnement et de l'enseignement que l'on y reçoit. Les enfants trop gâtés finissent rarement obéissants, de même que les chiens sans cadre éducatif finissent bien souvent par mordre la main qui les a nourrit.

Si votre chien est "dominant", ne vous précipitez pas chez le vétérinaire pour le faire castrer. Il est bien rare que les hormones soient à la source de ce comportement. C'est plus souvent parce que le chien manque de cadre d'éducation.

C'est toute la chaîne éducative qui doit être analysée. Tous les intervenants ont leur rôle à jouer et ont leur influence sur le comportement futur du chien :

  • La mère du chien : Les animaux plus que nous, apprennent souvent par mimétisme. La mère du chiot est donc à l'origine de nombreux enseignements (respect de la hiérarchie, propreté....) mais aussi parfois de fâcheux troubles (anxiété, agressivité...). Il faut donc toujours demander à rencontrer la mère d'un chiot. Cela vous donnera la meilleure des indications sur le caractère futur de votre toutou.
  • L'éleveur canin : Il doit sélectionner rigoureusement la lignée de ses reproducteur et des génitrices, bannir la double consanguinité, la surproduction. Il doit également assurer une hygiène parfaite au sein de son établissement et dresser un cadre de vie idéal pour le développement physique en comportemental des jeunes chiots. La période de socialisation étant située entre 6 et 12 semaines, il aura une grande part dans le travail de socialisation du jeune chien. Si l'animal sort directement de son élévage sans avoir vu autre chose que sa fratrie, quelle comportement va t'il adopter dans un environnement urbain et face à l'homme qu'il connait à peine.
  • Le propriétaire du chien : Il doit assurer un cadre de vie adapté au chien afin de lui assurer une grande sécurité. il ne doit pas non plus le surprotéger et l'empecher de découvrir son nouvel univers. Son rôle sera de le guider vers l'âge adulte et l'aquisition d'une certaine indépendance. Il ne devra ni le tyranniser, ni le laisser divaguer, au risque de nuire à son comportement futur.
  • L'éducateur canin : Il doit s'adapter au chien bien sur, mais aussi à son environnement et à son maitre afin d'adapter sa méthode de dressage aux besoins et aux réactions de l'animal. Il ne doit surtout pas braquer le chien en utilisant la force au risque de voir l'animal obéir dans un premier temps, puis se rebeller à la première occasion en reproduisant sur autrui la violence subie (souvent contre les enfants, cibles faciles et à hauteur de gueule).

Les chiens dits "dominants" sont parfois des animaux mal socialisés, trop attirés ou trop effrayés par leur environnement pour rester à l'écoute de leur maître.

Il s'agit le plus souvent d'un simple problème de communication entre l'homme et le chien, nos systèmes hiérarchiques sont très différents et le chien ne pourra jamais s'adapter à notre mode de vie. C'est donc à nous de nous adapter à leur système de meute en construisant notre leadership avec bienveillance, justesse et constance. Heureux de constater qu'il y a enfin un individu référant au sein de sa meute, votre compagnon sera ravi de vous laisser assumer le rôle de leader (trouver de la nourriture, protéger sa meute) pour lesquels vous êtes mieux armés que lui (ils savent rarement chasser et votre position debout les impressionne beaucoup).

Votre chien sera alors ravi s'assumer son propre rôle social : Suivre vos instructions