Scandale de dopage dans une course de chiens de traineaux

Scandale de dopage dans une course de chiens de traineaux

Chaque année au mois de Mars, se déroule à travers l’Alaska « L’Iditarod », la plus grande course de chiens de traineaux au monde, environ 1600km. Les participants sont appelés « musher ». Cette course à travers la montagne et la toundra, dans le blizzard est une vraie épreuve de force pour les animaux et les participants.

Arrivée 2nd à l’édition 2017 avec un prix de près de 60.000 dollars, Dallas Seavey avait gagné les trois éditions précédentes éditions et il est encore considéré comme «  le roi des mushers ». Le vainqueur de cette année, qui n’est autre que son père de 57 ans, Mitch Seavey, est arrivé deux heures plus tôt et a empoché un pactole supérieur 70 000 dollars.

Dallas Seavey, est accusé d’avoir dopé ses huskys. Plus précisément avec du Tramadol un puissant antalgique, qui a été retrouvé dans les urines de quatre de ses chiens. Cependant Dallas, dénonce la « corruption » qui gangrène la compétition, il est certain d’avoir été piégé par un ennemi. Et bien que ses chiens ai été contrôlés positifs, il ne pourra pas être sanctionné car l’organisateur doit pouvoir prouver que le produit, a été donné sciemment aux animaux. Dallas conservera ainsi ses gains et son palmarès.

Enfin, certains de ses adversaires ont certifié, que Dallas ne serait pas capable de droguer ses chiens. Jeanne Olson, Vétérinaire, affirme quant à elle donner du Tramadol aux Huskys afin de les soulager, mais ce produit à la particularité d’être soporifique, elle ne voit  donc pas l’intérêt qu’aurait pu avoir Dallas à droguer ses chiens, mis à part de les endormir.

On ne saura peut-être jamais si c’est Dallas qui a dopé ses chiens, ou un de ses concurrents. En tout cas on pourra noter, qu'il n'y a pas seulement le cyclisme qui est touché par des affaires de dopage...