Le repas de Noël de nos chiens

Le repas de Noël de nos chiens

Les fêtes de fin d’année autorisent tous les excès et il est bien tentant de faire partager à nos fidèles compagnons un peu de notre plaisir culinaire.

Attention ! Nos chiens domestiques, bien que descendants des loups,ont une alimentation standardisée à l'année et leur flore intestinale ne leur permet pas de faire des écarts. Tout changement d’alimentation doit se faire progressivement, sur une période de 2 à 3 semaines.

Oubliez donc l’idée de donner les restes de plats à Médor, aliments pleins de graisses, d’épices et de condiments néfastes pour sa santé.

Bannissez particulièrement le chocolat, les châtaignes, le saumon fumé ou le foie gras. Ces aliments peuvent provoquer des intoxications, surtout s'ils sont consommés en grande quantité. Les vétérinaires nous mettent en garde. Les petits chiens, plus fragiles et souvent particulièrement gâtés peuvent facilement y trouver la mort.

Le chocolat :

Il est mortel pour le chien !  Il contient une substance appelée théobromine. Moins présente dans le chocolat blanc ou le chocolat au lait, elle est très concentrée dans le chocolat noir et quelques carrés peuvent achever un chien de petite taille.

Même si votre chien vous fait ses yeux de cocker, il faudra résister à la tentation de lui en donner. Il pourrait mourir en moins de 24 heures déclare le docteur Céline Moussour, vétérinaire, qui se rappelle le cas d’un boxer mort après volé et mangé et un ballotin de chocolat noir à Noël.

Le saumon fumé :

A l’état brut, cet aliment est très digeste pour nos chiens. Une fois transformé et fumé par contre, il devient riche en sel et peut entraîner déshydratation, vomissements et coliques.

Le foie gras :

De même que le saumon, le foie est un excellent aliment pour nos chiens. Mais lui aussi, une fois transformé en foie gras, devient un ennemi à chasser de leurs gamelles.

Laurent Gouardo, vétérinaire urgentiste à l’École vétérinaire de Maisons-Alfort (94) déclare "je soigne à Noël beaucoup de pancréatites, une grosse inflammation du pancréas due à la consommation de foie gras mais aussi des intoxications à l'ail, l'oignon et au raisin". "J'ai soigné un chien souffrant d'une pancréatite car sa maîtresse lui avait cuisiné un poulet à l'ail", se rappelle-t-il.

Les châtaignes :

Les vétérinaires recommandent d’éviter de donner à nos chiens des châtaignes (qu'on appelle souvent marrons) qui provoquent des ballonnements, des diarrhées et vomissements, voire une occlusion intestinale en bloquant le transit digestif.

L’alcool :

Nos animaux de compagnie ont un poids bien plus faible que le nôtre et leur résistance à l’alcool est donc particulièrement faible. La moindre quantité d’alcool est très nocive pour nos chiens (et nos chats d’ailleurs). Elle pourra entrainer les signes de l’ébriété, des douleurs abdominales, voire la mort.

Les intoxications accidentelles :

Votre magnifique sapin, ces jolies décorations qui brillent sont très intéressantes pour nos fidèles compagnons. Tous ces paquets, ces rubans représentent aux yeux de nos chiens la source d’un amusement infini.

Faites très attention aux électrocutions avec les guirlandes lumineuses, aux ingestions accidentelles de papier cadeau, surtout pour les jeunes chiots et les chiens de petite taille, particulièrement fragiles.

"Le sapin de Noël naturel n'est pas dangereux, en revanche, les sapins blancs peuvent être toxiques, tout comme le gui, les baies de houx, le poinsettia", avertit Mme Moussour, spécialisée en phytothérapie.

Ces plantes ingérées en grande quantité peuvent provoquer une crise cardiaque et abîmer le système digestif.

Conclusion : Si vous voulez faire plaisir à votre chien, achetez-lui plutôt une friandise spécialement destinée aux animaux, ou bien un nouveau jouet éducatif par exemple, voire quelques cours d’éducation canine…