Un chien retrouve le trophée de la coupe de monde dérobée.

Un chien retrouve le trophée de la coupe de monde dérobée.

Il y a près de 52 ans, le 20 Mars 1966, le vol du trophée de la coupe du monde, se déroulant en Angleterre, défraie la chronique. C’est la FIFA qui raconte cette histoire digne d’une série policière Américaine.

A seulement quatre mois du début de la Coupe du monde en Angleterre, l’église de Westminster emprunte ce fameux trophée afin de l’exposer. Les conditions de la fédération anglaise de football sont alors très strictes. Le trophée doit être transporté par une société de sécurité et être gardé dans une vitrine fermée 24 heures sur 24. Mais c’est sans compter l’office religieux se déroulant entre 11h00 et 12h10. Il n’a pas fallu plus de temps au malfrat pour dérober l’objet tant convoité.

Les forces de Police de Scotland Yard sont alors aux aguets. Le signalement du suspect est donné, il aurait une trentaine d’année, avec des cheveux noirs gominés et une cicatrice sur le côté droit du visage.

On apprend par la FIFA, que la Fédération Anglaise de football aurait reçu un nombre incalculable de fausses alertes et de canulars, provoquant même des interruptions sur le métro Londonien. L’institution a donc était prise de panique et il a fallu que son président Joe Mears reçoive une demande de rançon d’un certain « Jackson » pour que l’enquête puisse enfin avancer :

« Cher Joe, la perte de la Coupe du Monde doit te causer bien du souci… Pour moi, ce n'est jamais que des débris d'or. Si je n'ai pas de nouvelles de toi d'ici jeudi ou vendredi au plus tard, elle est bonne pour la casserole. »

C’est donc l’inspecteur Len Buggy qui décida de se faire passer pour Joe Mears et de se présenter à Bettersea Park, le lieu du rendez-vous. La somme réclamée étant de 15 000 livres, l’inspecteur rusa et remplit  une valise de journaux, par-dessus desquels il ajouta 500 livres en petites coupures.

Malheureusement, le voleur présumé dont le vrai nom est en fait Edward Betchley repéra rapidement les renforts de police et décida donc de prendre la fuite. Il fût finalement rattrapé mais clama son innocence, en assurant qu’il était seulement un intermédiaire. Il sera finalement condamné pour ces faits à 2 ans de prison.

Seulement, nous voilà une semaine plus tard à presque trois mois du début de la coupe du monde et le trophée n’a toujours pas réapparu. C’est là que Pickles le chien entra en scène. Ce jeune chien noir et blanc, alors en promenade avec son maitre Corbett, s’arrêta pour renifler un paquet. Intrigué et croyant même que ce pu être une bombe, Corbett jeta un coup d’œil au paquet. Il s’aperçut tout de suite que c’était ce fameux trophée tant recherché. Ainsi, il s’empressa de montrer sa découverte à sa femme, avant de la rapporter aux autorités compétentes.

Comble de l’ironie, sa trouvaille intriguant les inspecteurs, il fût placé immédiatement en haut de la liste de suspects avant bien sûr d’être blanchi. Cette histoire a tout de même permis à ces deux compères de gagner en notoriété. Ils ont participé à des émissions, étaient invités à de nombreux banquets notamment à celui des vainqueurs de la coupe du monde. Pickles le chien tournera même dans le film The Spy with a Cold Nose.  Il se verra enfin offrir un an nourriture et une médaille.