Pourquoi les Huskies ont-ils les yeux bleus ?

Pourquoi les Huskies ont-ils les yeux bleus ?

A l’heure où le séquençage du génome humain est très controversé, une étude parue récemment s’est penchée sur le séquençage du génome canin, qui n’avaient encore jamais été étudié.

Cette étude a réuni les données de plus de 6 000 chiens dans le but d’identifier la mutation génétique responsable des yeux bleus. Cette particularité, très présente chez les huskies, l’est beaucoup moins chez les autres races de chiens. Il est tout de même possible de la retrouver quelquefois chez les border colliers par exemple.

Les chercheurs ont donc comparé les génomes des chiens possédant des yeux bleus avec celui de ceux n’en possédant pas. Après avoir testé l’ADN des chiens, ils ont découvert chez seulement 10% des chiens, l’existence d’un allèle spécifique sur le chromosome 18. Cependant, cet allèle est présent chez 100% des huskies ayant les yeux bleus. Ce serait donc une duplication du gêne ALX4, impliqué dans le développement de l’œil des mammifères, qui serait responsable des yeux bleus chez un chien.

Selon les scientifiques, les éleveurs pourraient sélectionner les géniteurs en fonction de leur séquençage ADN. Ainsi, ils pourraient affiner le caractère et l’apparence de leurs chiots  grâce à l’ADN des reproducteurs. Reste à savoir si ce ne serait pas aller trop loin dans la sélection génétique.

Néanmoins, cette étude révèle que l’analyse du génome canin peut s’avérer utile à la connaissance de la génétique humaine. En effet, il existe des similarités entre les séquences ADN humaines et canines. D’ailleurs, cela fait déjà 30 000 ans que les chiens partagent la vie des hommes et selon le Functional Genomics : « le chien est un modèle inégalé pour l’étude des maladies humaines ».

Dans l’histoire, plus de 70 maladies héréditaires chez les chiens sont liées à une mutation d’un gêne. Beaucoup de ces maladies caninesont une maladie analogue chez l’être humain. Ce qui signifie que s’il est possible d’étudier et de combattre ces maladies génétiques chez le chien, il sera un jour possible de le faire pour l’être humain.