Les dispositifs anti-aboiements sont désormais interdits

Les dispositifs anti-aboiements sont désormais interdits

Le conseil fédéral Suisse a adopté ce Mercredi 10 Janvier des textes de lois visant  à améliorer le traitement des animaux. A partir du 1er Mars 2018, les dispositifs anti-aboiements seront prohibés et même ceux émettant un simple jet d’eau ou de l’air comprimé.

De plus toute personne vendant un chien devra stipuler sur l’annonce son adresse ainsi que les origines de l’animal. Ainsi, les gestionnaires de plateformes internet et les éditeurs de presse devront vérifier que ces informations sont complètes.

Lors de salons ou de compétitions sportives, une personne compétente devra obligatoirement s’assurer du bien-être des animaux. Et si un participant ne respecte pas ces règles, il devra être sanctionné. Par ailleurs, il ne sera plus autorisé de présenter à des salons animaliers des animaux sous une « contrainte de gravité moyenne ou sévère ».

Enfin, ces ordonnances précisent les conditions d’une « mise à mort correcte » dans le cas où un animal malade ou blessé ne pourrait être soigné dignement. A quand ce type de mesure en France ?