Un régime végétalien pour les chiens de refuge ?

Un régime végétalien pour les chiens de refuge ?

Ces derniers jours la proposition d’imposer un régime végétalien aux chiens de refuge à Los Angeles enflamme les réseaux sociaux. Elle divise non seulement la communauté scientifique mais aussi les groupes de défense des droits des animaux.

Un puissant lobbying a été mis en œuvre, notamment par des célébrités végétaliennes. C’est pourquoi la municipalité de Los Angeles a voté ce mois-ci à l’unanimité pour une étude de faisabilité du projet. Une expérience à petite échelle est d’ailleurs attendue au mois de Février.

Interrogé par The Guardian Roger Wolson, scénariste et tête de file des partisans de ce projet, justifie son point de vue par des raisons éthiques, sanitaires et environnementales. D’après les chiffres qu’il cite, il y aurait aujourd’hui plus de 20 000 poulets, 10 000 dindes et 1 000 agneaux qui meurent tous les ans afin de nourrir les 33 000 chiens en refuge publique à Los Angeles.

De plus, il confie au Guardian qu’il défend tous les animaux, pas seulement les animaux de compagnies : «  Je rêve d’un endroit où les animaux ne seraient plus tués inutilement […] donc si les chiens peuvent satisfaire leurs besoins sans que d’autres animaux soient tués, il faut le faire à Los Angeles ». Il insiste également sur l’impact que peut avoir la consommation de viandes et de produits laitiers sur la déforestation.

D’autres célébrités soutiennent également cette mesure comme le Dj Moby : « ce serait juste une chose de plus qui prouve au monde que Los Angeles est vraiment la capitale du progressisme. » explique-t-il.

En revanche, le vétérinaire en chef de la ville de Los Angeles, Jérémy Prupas, s’appuie sur des travaux de nutritionnistes et de toxicologues pour montrer qu’un régime végétalien serait mauvais pour la santé des chiens. En plus de cela, le personnel de ces refuges qui est déjà en sous-effectif serait confronté à un phénomène de forte diarrhée canine.

Cependant, Armaiti May, un autre vétérinaire pense que ces épisodes de diarrhées ne seraient que passagers. Les chiens pourront, selon ses dires s’habituer rapidement à ce nouveau régime alimentaire. Il croit, de plus, que les croquettes à base de viande ont alimenté une épidémie de cancer et d’allergie chez le chien.

Racy Reimen, vice-président de l’association PETA a déclaré qu’un régime végétalien était plus sain et plus éthique que l’alimentation industrielle. Celle-ci serait d’après lui, constituée de restes de viandes impropres à la consommation humaine.

Néanmoins, il n’existe pas d’étude menée sur les effets à long terme du végétalisme chez les chiens. C’est d’ailleurs ce qu’affirme Lisa Freeman, nutritionniste et vétérinaire, elle ajoute qu’il : « n'est pas facile de formuler un régime alimentaire de haute qualité pour les chiens, et c'est particulièrement difficile avec un régime végétalien. »

Ce débat a évidemment agité les réseaux sociaux avec d’un côté ceux qui insistent le fait que le chien est un animal carnivore et qu’il a par conséquent besoin de viande. Et de l’autre certains maitres qui ont mis leurs chiens sous régime végétalien. Et qui affirment que les craintes de diarrhées sont exagérées et que la santé du chien va en s’améliorant : « Winky avec une infection à l’oreille persistante qui a disparu après avoir éliminé toute trace de nourriture à base de viande de son organisme. »