Un chien échappe à l’euthanasie de justesse et devient chien d’élite.

Un chien échappe à l’euthanasie de justesse et devient chien d’élite.

L’histoire a commencé il y a un peu plus d’un an avec Sparrow, un berger malinois de 2 ans. Il fût alors recueilli par l’association protectrice des animaux (APA) de Gerzat dans le Puy de Dôme. Il était à cette époque trop agressif et son maitre n’arrivait plus à le maitriser. Il a donc été jugé inapte à la vie de famille et tout le monde refusait de l’adopter. C’est pourquoi, afin d’éviter l’euthanasie, la responsable du chenil a contacté le responsable du groupe cynophile des gendarmes de Clermont-Ferrand afin de leur proposer ce chien.

C’est ainsi, que le major Laurent Ortet s’est rendu au refuge pour rendre visite à l’animal. Un de ses collègues l’adjudant Laurent Mars, se trouvait par hasard sur ce lieu, il explique que : « Sparrow était apeuré, grognait. On sentait qu'il n'aimait pas l'homme. ». Il a donc par la récompense, essayé d’établir une relation de confiance avec lui et il a très rapidement constaté que ce serait une recrue du choix.

Mais ce fût le lendemain, que l’adjudant prit réellement conscience du potentiel qu’avait ce chien : « On le sentait super motivé pour le jeu. Il avait le profil né d'un chien de recherches ». Laurent Mars décida donc de s’occuper de l’éducation de ce jeune Malinois. Et c’est à ce moment précis que la transformation opéra. Ainsi, trois mois plus tard, le 14 juillet dernier, il obtint son brevet de chien d’élite, pour la recherche de stupéfiants, d’armes, de munitions et de billets.

Bien qu’il ne soit pas né dans une portée déclarée et que par conséquent il n’ait pas de pédigrée, Sparrow est très efficace lors des perquisitions et des contrôles qu’il effectue. C’est ce qu’affirme en tout cas son dresseur au journal le Parisien : « Sparrow est aujourd'hui un animal épanoui, motivé et performant. Il se débrouille très bien même s'il a son caractère. Une excellente recrue »

Enfin, le commandant Christophe Romand conclue en lâchant : « Sparrow était un jeune chien fou qui prenait le dessus sur l'homme. C'était un pari de le reprendre en main. C'est désormais un chien attachant qui remplit ses missions et fait la fierté de son maître ». Encore une preuve qu’adopter un chien en refuge c’est non seulement une action louable mais ça vous apporte aussi un compagnon pour la vie.