Un chien médaillé pour avoir retrouvé 22 personnes.

Un chien médaillé pour avoir retrouvé 22 personnes.

Le 5 décembre dernier, Dinow un Saint Hubert s’est vu décerner la prestigieuse médaille de la défense nationale. C’est le commandant de la gendarmerie d’ile de France en personne, le général Loubés, qui lui a remis sa distinction.

Ce chien a été dressé pour la recherche de personne et ce n’est pas un hasard si c’est un Saint Hubert. Cette race de chien à la particularité d’être : « endurant, résistant, avec une vraie rusticité, ce qui est nécessaire pour effectuer des recherches de personnes, parfois longues, dans le froid et la nuit. » affirme un gendarme cynophile.

En témoigne ses huit années de service, où il a pris part à 435 missions en Ile de France et ailleurs. Il a, à ce propos, retrouvé une personne disparu en Dordogne, sept jours après le début des recherches. Et c’est seulement une parmi les 22 personnes qu’il a sauvé.

Néanmoins, ce n’est pas dans la majorité des cas qu’il a retrouvé des personnes saines et sauves. Il a en effet, découvert pas moins de 128 cadavres. Cela aura néanmoins permis aux proches des défunts de récupérer leur corps.

Ces exploits,  il les doit surtout à son flair exceptionnel, comme nous l’explique un officier de gendarmerie : « Le Saint-Hubert est une race de chien ayant des capacités olfactives hors du commun ».

Il ajoute de plus : « à travers cette remise de décoration, c’est toute la filière cynophile en gendarmerie qui est mise à l’honneur. » Nous saluons donc tous ceux qui ont concouru à ces réussites et notamment les maitres-chiens qui ont donné une éducation de ce Saint Hubert.