Des chiens d’assistance formés par des prisonniers.

Des chiens d’assistance formés par des prisonniers.

Chaque année on compte environ 6,5 millions d’animaux pris en charge par des refuges aux Etats Unis. D’après la PCA ( Prevention of cruelty to animals) 1,5 millions d’entre eux sont euthanasiés.

Depuis un certain temps, le centre pénitencier de Logan dans l’Illinois, travaille à réduire leur nombre, en confiant des chiens abandonnés à certains détenus : « c’est un peu comme la liberté en prison » soutient Regina DeFrancisco, une détenue.

La liberté en prison, voilà un terme que l’on n’entend pas souvent, pourtant, il a ici une double signification. D’abord la liberté pour le chien qui retrouve enfin un foyer. Mais aussi pour les détenus qui, grâce à ce programme « pattes d’entraide », acquièrent des compétences, en vue de leur réinsertion prochaine dans la société.

Au-delà des compétences acquises, c’est une expérience humaine incroyable pour des détenus qui retrouvent un sens à leur vie. En témoigne, Jessica Lighthart qui prend part à ce programme depuis 10 ans : « Cela signifie tellement pour moi, c’est difficile de vous expliquer combien ça compte pour moi».

Il y a aujourd’hui 35 chiens qui vivent dans cette prison. Cependant, seuls les détenus qui ont un comportement jugé irréprochable peuvent prétendre à participer à ce programme. Pour eux, cela consiste à éduquer l’animal afin d’en faire un chien d’assistance.

Pendant approximativement 4 mois les chiens sont éduqués de façon à ce qu’ils puissent faciliter la vie de personnes à mobilité réduite. Ils peuvent par exemple repérer un trouble médical et aller chercher les médicaments pour y répondre. Après ces 4 mois, lechien est donc placé chez une personne qui en a besoin.

A noter que le coût moyen pour la formation d’un chien d’assistance oscille entre 20 000 € et 35 000 €. Grâce à ce programme, les personnes qui ont en le plus besoin peuvent bénéficier d’un chien gratuitement.