Némo le chien présidentiel Acte 3

Némo le chien présidentiel Acte 3

Cela fait un peu plus de trois mois que le couple présidentiel a adopté dans un refuge près de Rambouillet (78), le désormais célèbre Némo, un griffon croisé labrador. Ce jeune chien doit avant tout sa célébrité à ses frasques, déjà nombreuses. 

Rappelez-vous, en Octobre dernier, il s’était permis d’uriner sur une cheminée de l’Elysée, alors que des caméras tournaient. L’histoire nous apprend, qu’il il ne comptait, certainement pas s’en arrêter là…

En effet, Némo, qui est vraisemblablement, fortement attaché à ses maitres a du mal à supporter d’en être séparé. C’est ainsi, qu’un jour il s’est lancé à la poursuite du cortège présidentiel, qui était alors en train de quitter le palais de l’Élysée. Némo a heureusement été retenu par les agents du GSPR (groupement de sécurité de la présidence de la république), qui lui ont rapidement montré le chemin de sa niche.

Néanmoins, Nemo, n’a jamais eu de problèmes d’obéissance puisque : « au bout de deux jours c’était assis, couché, la patte » explique le Président de la République. Ce qui est certain, c’est que tous ceux qui côtoient Némo, s’accordent à dire qu’il est troublé lors de l’absence de ses maitres. Un des proches du président a donc trouvé la parade au problème. Il suffit, en effet, de mettre discours de son maitre à la télévision, afin que le chien se sente rassurer et qu’il retrouve immédiatement sa sérénité.

Une autre solution consisterait à faire appel à un éducateur canin qui pourrait traiter ce petit problème d’hyper-attachement.