Les races de chiens : les chiens croisés ou "bâtards"

Il n'y a pas de honte a posséder un chien qui ne soit pas de pure race. Ce sont bien souvent les chiens les plus solides. En effet, à force de croiser les individus de race pure entre eux en espérant rentrer exactement dans les standards imposées par les clubs de race et la FCI, certains éleveurs inconscients ont parfois tendance à créer des chiens hyper typés. On voit ainsi des chiens de race sharpei de plus en plus plissés, des bergers allemands de plus en plus bas de l'arrière train ou des molosses de plus en plus musclés, au risque de voir ces caractéristiques totalement déséquilibrer l'animal et de voir apparaître des tares lourdement handicapantes pour l'animal (dysplasie, fragilités cardiaques, maladies de peau...)

Vous n'avez que peu de chance de voir apparaître ce type de tares chez un bâtard dont le patrimoine génétique, bien plus varié, évitera les risques de consanguinité. Par contre vous ne serez pas totalement sur de la physionomie finale de votre chien qui pourra avoir pris beaucoup plus des caractéristiques génétiques de l'un de ses parents ou de ses grands parents...

C'est un peu un saut dans l'inconnu. Il s'agit donc de ne pas croiser n'importe quelle race avec une autre. On a pu observer des croisements très réussis, dont certains ont débouché sur des races reconnues finalement par la FCI et d'autre avoir des résultats catastrophiques nécessitant une réglementation très dissuasive et leur interdiction comme le pitbull.

Si vous avez le budget, optez donc toujours pour un chiot de pure race dans un élevage sérieux. Vous ne serez pas déçu. Par contre si votre budget est limité, n'hésitez pas à adopter un bâtard dans un refuge, vous aurez peu être la chance d'acquérir le meilleur chien de la terre.