Se séparer de son chien

Un éducateur canin ou un comportementaliste animalier n'est pas là pour vous juger. Nous ne sommes pas à votre place. Nous ne connaissons pas votre situation familiale, financière, votre passé ou votre état de santé. Nous sommes juste là pour vous guider, vous informer, vous aider afin de faciliter la situation des maîtres et des chiens.

Si, après mûres réflexion et sans aucun autre recours, vous avez pris la décision irrévocable de vous séparer de votre compagnon, faites les choses bien.

  • Passez une annonce sur internet : De nombreux sites web comme le nôtre proposent gratuitement des services de petites-annonces gratuites pour chiens
  • Laissez un message chez votre vétérinaire ou votre toiletteur : de nombreuses personnes font le tour des commerces de quartier à la recherche d'un chiot à adopter.
  • Contacter votre éleveur : Si le chiot est encore jeune, il pourra peut être le replacer dans une autre famille ou le garder pour la reproduction.
  • Faites le tour de vos amis : Il est tout à fait possible que la grande tante marie-louise souffre justement de solitude et trouve ici la solution à sa détresse.
  • Utilisez les réseaux sociaux : Facebook et vos 2000 amis virtuels parviendront peut être à placer votre chien
  • Visitez les refuges : rouvez un lieu d'accueil ayant un peu de place, parfois en famille d'accueil, plutôt que de confier votre chien à une SPA impersonnelle. L'accueil sera peut être un peu froid mais bon, votre chien vaut bien le sacrifice d'un petit sermon.

Mais surtout, par pitié, n'abandonnez pas votre chien dans la rue, dans un coin de forêt ou sur une aire d'autoroute. Le syndrome d'abandon qu'il développerait limiterait considérablement sa possibilité d'adoption future et sa capacité d'adaptation à une nouvelle famille. Même après une phase de dressage, le chien aurait beaucoup de mal à retrouver un comportement stable.